lundi 10 avril 2017

Tizi Ouzou : Un journaliste condamné pour diffamation à l’encontre d’un islamiste

Le journaliste Idir Tazerout a été condamné à six mois de prison avec sursis assortis d’une amende d’un million de dinars par le tribunal d’Azazga, ce dimanche dans une affaire qui l’oppose à un élément islamiste de son village. Le procureur avait requis, dimanche 2 avril, 6 mois de prison ferme et 50.000 dinars d’amende à l’encontre de l’accusé. L’avocat du journaliste, maitre Zaidi Amar a jugé ce verdict « arbitraire », parce que selon lui, « les éléments constitutifs du délit de diffamation selon l’article 296 du code pénal ne tiennent pas la route ». De son côté, le journaliste a promis de continuer « avec un grand plaisir à dénoncer et combattre la peste salafiste ou elle se manifeste ». Idir Tazerout a décidé de faire appel de ce verdict. Pour rappel, le journaliste a été poursuivi en justice, suite à un post qu'il a publié sur Facebook, intitulé « Daesh dans mon village » et dans lequel il dénonce la mainmise d'un groupe de salafiste sur la mosquée en construction dans son village à Aghribs, dans la wilaya de Tizi Ouzou.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire