dimanche 30 avril 2017

Sellal appelle à Sétif à tirer les enseignements du 8 mai 1945 pour une participation massive aux législatives de 2017

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a appelé dimanche à Sétif, le peuple algérien à tirer les enseignements de mai 1945 en vue de sauvegarder l'indépendance de l'Algérie et de poursuivre son édification, estimant important de participer massivement aux élections législatives du 4 mai prochain afin de "préserver  la République algérienne à laquelle aspiraient les héros de la glorieuse génération de Novembre". "Habitants de Sétif, enfants de l'Algérie tout entière, il est impératif de s'inspirer du message du 8 mai 1945 en vue de sauvegarder l'indépendance de notre pays et de poursuivre son édification malgré la situation financière et les perturbations régionales", a indiqué M. Sellal qui intervenait lors d'une rencontre avec les représentants de la société civile au siège du Club des avocats à la fin de sa visite à Sétif, s'adressant à ceux qui mettent en doute la capacité de l'Algérie de préserver la cohésion sociale et de parachever la construction de l'économie émergente. Il a rappelé à cet effet, des propos d'un Moudjahid à qui il a rendu visite alors qu'il était malade, "nous avons résisté au colonialisme avec volonté et courage et vous, qui êtes nos enfants et avec l'aide de Dieu, parviendrez avec la même détermination à surmonter les crises et à réaliser le développement". Il a précisé qu'"entre ces deux dates, la fête des travailleurs et la commémoration des massacres de Sétif, Guelma et Kherrata, nous faisons le serment de participer massivement aux législatives du 4 mai prochain, pour préserver la République algérienne à laquelle aspiraient les héros de l'Armée et le Front de libération nationale parmi la glorieuse génération de Novembre". S'adressant au peuple algérien avec la même intonation, M. Sellal a affirmé "votre pays vous appelle de nouveau à manifester votre attachement à la ligne nationale authentique et réitérer votre fidélité au message des Chouhada et Moudjahidine qui se sont sacrifiés pour nous", l'exhortant à accomplir son devoir électoral "à la mémoire de tout jeune tué par le colonialisme lors de ces manifestations, toute personne âgée humiliée et toute femme éplorée". D'autre part, le Premier ministre a évoqué l'histoire de la région qu'il a qualifiée de "terre de loyauté et d'engagement aux côtés du Moudjahid Abdelaziz Bouteflika et dont les habitants, hardis et généreux, n'ont pas hésité à le soutenir lors des échéances décisives pour notre pays dont la réconciliation nationale qui a étouffé le feu de la fitna et a déblayé le terrain à la construction". "Sétif est grande par ses hommes vaillants et ses héros parmi les Chouhada et Moudjahidine", a-t-il poursuivi rappelant les propos du président de la République.  "Durant les premiers jours du mois de mai de l'an 1945, les habitants de Sétif, Guelma et Kherrata ne s'apprêtaient pas à célébrer la fête des travailleurs mais peinaient à gagner leur vie après que le colonialisme français eut dilapidé toutes les richesses du pays semant privation, pauvreté et misère pour participer à la deuxième guerre mondiale", soulignant que malgré ces conditions "ces pauvres se sont révoltés non pas pour revendiquer des droits individuels ou matériels mais pour l'indépendance de l'Algérie en laissant leur vie lors d'un des plus abjects crimes qu'aura connu l'histoire". "Raison aura eu celui qui a dit que les leçons du passé apprennent la modestie et les aspirations de l'avenir l'ambition", a-t-il renchéri.  Enfin, M. Sellal a appelé à "ne pas voir en ces moments héroïques de simples enseignements itératifs mais nous nous devons d'informer les générations montantes du legs abominable du colonialisme".  L'Algérie commence à récolter les fruits de son travail malgré la  conjoncture économique difficile Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a affirmé dimanche à Sétif, que Algérie a commencé à "récolter les fruits de son travail", malgré la conjoncture économique difficile, les bouleversements politiques et sécuritaires survenus dans le monde et les campagnes de déstabilisation visant à semer le doute et le désespoir". Dans une allocution devant les représentants de la société civile au siège du Club des avocats, à l'issue de sa visite de travail dans la wilaya, M. Sellal a indiqué qu'il avait demandé aux grands entraineurs de l'Entente de Sétif, les défunts Hadj Laaribi et Kermali quel était le secret du second souffle du club, leur réponse était, a-t-il dit, "le travail et l'entrainement au quotidien, en été comme en hiver, sur les hauteurs de la ville".  "L'Algérie a commencé à récolter les fruits de son travail et a pris, elle aussi, son second souffle", a soutenu le Premier ministre précisant que malgré la conjoncture économique difficile et les bouleversements politiques et sécuritaires que connaît le monde et en dépit des campagnes de déstabilisation visant à semer le doute et le désespoir, l'Algérie demeure debout, fidèle à ses principes et libre dans ses décisions". M. Sellal a souligné par ailleurs "la nécessité de promouvoir l'université et le service national en tant qu'espaces d'échange entre les enfants d'une nation unie", appelant les jeunes à "découvrir les régions et les populations de leur pays car, a-t-il dit,  l'échange construit la personnalité et enseigne la tolérance et l'acceptation de l'autre". Le Premier ministre a salué le modèle de la société algérienne "fondé sur l'égalité des chances et la fusion entre les enfants d'une même nation où les sectes et les classes n'existent pas et où les citoyens sont promus en fonction des critères de compétence et du mérite", ajoutant "je suis fier d'appartenir à l'Algérie indépendante où un citoyen issu d'une famille simple peut accéder aux responsabilités de l'Etat". APS


Aucun commentaire:

Publier un commentaire