mercredi 19 avril 2017

Récupération de 4.303 pièces archéologiques en 15 mois par la sûreté nationale

  Quatre mille trois cent trois (4.303) pièces  archéologiques ont été récupérées en 2016 et les trois premiers mois de l'année en cours par les brigades de lutte contre les atteintes au patrimoine culturel relevant de la sûreté nationale, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).  Les pièces récupérées remontent à différentes époques de l'histoire de l'Algérie, notamment "l'ère romaine", ajoute le communiqué. Les brigades de lutte contre les atteintes au patrimoine culturel ont traité 40 affaires relatives à l'atteinte au patrimoine culturel et trafic d'objets d'art à "travers le territoire national, soldées par l'arrestation de 59 individus qui ont été déférés à la justice", précise le communiqué. La DGSN porte un grand intérêt à la préservation du patrimoine culturel "matériel et immatériel, mobilier et immobilier" en "adoptant un plan pour protéger ce patrimoine des tentatives de pillage et de vandalisme". A cet effet, des brigades spécialisées dans la lutte contre les atteintes au patrimoine culturel ont été créées en étendant leurs champ d'action à travers l'ensemble du territoire national", souligne le communiqué, ajoutant que les démarches de ces brigades était de "resserrer l'étau sur l'activité des réseaux criminels qui s'adonnent au trafic de différentes pièces archéologiques". Les citoyens sont appelés à "contribuer" à la lutte contre toute forme de détournement du legs culturel en le protégeant de toutes tentatives de pillage et de vandalisme, conclut le communiqué. APS


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire