mercredi 19 avril 2017

Où est passé le «dernier» rapport de l’IGF

Annoncé par les enquêteurs eux-mêmes, ce rapport ne verra jamais le jour. Et pour cause ! L’examen des 41 contrats devait en effet être suivi d’un autre et qui devait être celui de «l’approfondissement» de la mission de contrôle de l’IGF et se propose d’examiner dans une deuxième étape les points en rapport avec les «domiciliations bancaires», «les transferts et paiements à l’étranger» ; «la situation fiscale de B&R-C», à «d’autres contrats de sous-traitance» ; «le coût du personnel étranger et autres». Entre-temps, une épaisse chape de plomb a couvert crimes et scandales.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire