mercredi 19 avril 2017

On vous le dit

Bouchouareb promet d’améliorer l’approvisionnement en ciment des opérateurs de Chlef Selon des sources crédibles, le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb, s’est saisi des doléances des opérateurs économiques de la wilaya de Chlef concernant la «répartition inéquitable et les perturbations dans la distribution» de ce matériau stratégique au niveau de la cimenterie publique de Oued Sly. En visite avant-hier dans la wilaya, il aurait confié aux responsables locaux, selon les mêmes sources, que le dossier est pris en charge et qu’une amélioration sensible sera constatée dans les semaines à venir, après la mise en place d’une nouvelle organisation au niveau du service commercial de l’ECDE. La nouvelle a, comme il fallait s’y attendre, été accueillie avec soulagement par les entrepreneurs de la région, notamment les chefs d’entreprise de réalisation, les investisseurs et les promoteurs immobiliers. Dans ce sillage, il est à signaler que la wilaya de Chlef n’a bénéficié en 2016 que de 14%, soit 301 000 tonnes, de la totalité de production de ciment s’élevant à 2 135 257 tonnes. Le reste, à savoir 86% de la marchandise, a été distribué à d’autres wilayas, selon l’exposé de l’ECDE. 10 blessés graves dans un accident de bus à Chlef Dix passagers ont été blessés suite au dérapage d’un bus de transport, hier, au carrefour de Bouhallou, sur la RN19 reliant Chlef à Ténès, indique un communiqué du groupement de gendarmerie de la wilaya. Les victimes ont été évacuées vers l’unité médico-chirurgicale de l’hopital Zighoud Youcef de Ténès par les éléments de la Protection civile. Selon la même source, le conducteur du bus assurant la liaison Benaira-Ténès a percuté de plein fouet un arbre, après avoir perdu le contrôle de son véhicule suite à l’éclatement du pneu avant droit. Une enquête, apprend-on encore, a été ouverte par les éléments de la brigade de gendarmerie locale pour faire la lumière sur ce grave accident. Une nouvelle association pour les IMC Ayant officiellement obtenu son agrément le 23 janvier dernier, l’association El Ouns, pour la promotion des infirmes moteurs et cérébraux (IMC), a tracé un riche programme pour défendre cette catégorie de personnes en quête d’une aide morale et physique. Installée à Blida, l’association en question se heurte toutefois au manque de moyens. «Une chose est sûre, ils sont de plus en plus nombreux et certaines familles préfèrent les enfermer à la maison pour éviter ce qu’ils qualifient de ‘‘regard méprisant des autres’’», regrette Khadidja Benkacimi, présidente de l’association El Ouns. Et de poursuivre : «Même les autorités officielles ne veulent pas communiquer leur nombre, du moins pour ce qui est de la wilaya de Blida. Un tabou administratif, quoi !» Pour la présidente, la meilleure solution pour venir en aide aux IMC est de sensibiliser leurs familles respectives à adhérer au mouvement associatif et compter sur les aides des âmes charitables. Pour vos dons, contactez l’association au : 0663 31 55 70/025 22 52 39  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire