mercredi 12 avril 2017

On vous le dit

Hôtel Rue d’or, à quelques encablures de Aïn El Fouara Le parc hôtelier de la wilaya de Sétif a été renforcé par l’inauguration récente d’un nouvel établissement : l’hôtel Rue d’or, un trois étoiles de 44 chambres et une suite junior. Sa particularité est d’être situé à quelques mètres de Aïn El Fouara, stèle symbolisant la ville de Sétif depuis plus d’un siècle. Le personnel a été recruté suite à un test d’aptitude. Omar Hibouche, ex-hôtelier ayant occupé de hautes fonctions aux Sofitel, Hilton (Alger) et Eden (Oran), a procédé au lancement de cet hôtel.    Condor, partenaire officiel d’un forum d’investissement à Alger Condor Electronics,  leader algérien des produits électroniques et technologiques, participe au 4e Forum d’investissement et de commerce du Centre arabo-africain d’investissement et de développement (CAAID) à l’hôtel Sheraton d’Alger. Pour Condor Electronics, l’événement se présente comme une réelle opportunité pour mettre en avant son savoir-faire affirmé sur le marché algérien, mais surtout créer de nouveaux échanges dans le cadre de sa stratégie d’internationalisation, déjà entamée en 2016. Avec un taux de croissance de près de 54% du chiffre d’affaires de 2014 à 2015, Condor Electronics se place en position de leader sur le marché de l’électronique, du multimédia et de l’électroménager en Algérie. 17e jour de grève à l’EBT Tiaret : le wali promet son aide ! Saisi hier pour connaître sa position concernant la grève enclenchée depuis 17 jours par les travailleurs de l’une des rares entreprises  publiques du bâtiment à Tiaret, le wali, Abdeslam Bentouati, a promis «d’aider cette entité et ses travailleurs pour peu que ses responsables daignent participer aux appels d’offres». Une réponse claire qui ne souffre d’aucune ambiguïté sur les compétences managériales à revoir par le groupe Construct-Ouest, à moins qu’il n’y ait mort programmée de cette entreprise qui avait dans un passé proche bénéficié d’un assainissement financier par l’Etat.                                            Du couscous à satiété pour les sorties de proximité du FLN à Tiaret Le  couscous  est  toujours  servi à satiété dans toutes les localités  où passe la caravane que mènent le candidat Tahar Hadjar et ses colistiers du FLN pour les élections législatives à Tiaret. On n’en est plus au temps des  «zerdas» à base de méchouis, mais avec l’austérité, même dans l’autre clan, chez TAJ, les convives sont appelés à se partager le couscous. Des virées où l’on ne se lasse apparemment pas à chaque fin de repas de dédier des louanges à Dieu, à Bouteflika et son ambitieux programme de sortie de crise pour l’Algérie. Même la «baraka» dans les mausolées des  saints patrons est sollicitée à l’occasion…  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire