mardi 11 avril 2017

On vous le dit

- Moussa Touati, berbériste malgré lui ! Lors du meeting qu’il a animé hier à Oran, Moussa Touati s’est hasardé sur le terrain des langues, en développant tout un discours critiquant le système éducatif, et plus particulièrement l’enseignement de la langue française qu’il considère, sans doute à tort, hégémonique en Algérie. Il propose évidemment  d’accorder plus d’intérêt à l’anglais ou à l’allemand, mais, «pour échapper à la dépersonnalisation du peuple algérien»,  de revenir aux fondamentaux que sont «l’islam, qui nous a arabisés, la langue arabe et….». Moussa Touati, peut-être victime d’un blocage, n’a pas osé prononcer le mot amazighe,  se contentant d’enchaîner : «Israël a bien fait de l’hébreu une langue scientifique au même titre que le Vietnamiens, qui ont développé leur propre langue.» Sollicité en aparté, le porte-parole du FNA a confirmé qu’il s’agissait bien de la langue amazighe en montrant de sa main l’affiche du meeting qui est supposée contenir un passage dans cette langue de «nos ancêtres».  Seulement il n’en est rien ! Pas un mot sur la grande affiche brandie dans la salle, même pas un caractère «tifinagh» comme il est devenu désormais fréquent de les voir sous les sigles des partis, y compris le sien mais en d’autres circonstances. - Emirates propose des réductions sur une sélection de destinations Emirates, élue meilleure compagnie aérienne au monde au classement SkyTrax 2016, offre aux voyageurs algériens jusqu’à 30% de réduction en classe économique et en classe affaires sur une sélection de destinations à travers le Moyen-Orient, l’Asie, l’Afrique et les Etats-Unis. Ceux qui souhaitent rendre visite à leur famille ou voyager entre amis, ou qui sont en quête de nouvelles destinations passionnantes, pourront profiter de cette offre valable jusqu’au 15 avril, pour des voyages allant jusqu’au 30 novembre. Cette offre est soumise à conditions. Les tarifs en classe économique à partir d’Alger vers ces destinations sont proposés à partir de 39 000 DA vers le Moyen-Orient, 77 000 DA vers l’Afrique, 80 200 DA vers l’Asie, 108 000 DA vers les îles Maldives et 111 000 DA vers les Etats-Unis. Voyagez en classe affaires à destination de Mascate à partir de 125 000 DA, Guangzhou à partir de 176 000 DA, les Maldives à partir de 273 000 DA, Cap Town à partir de 275 000 DA et New-York à partir de 324 000 DA. Le hub d’Emirates, Dubaï, offre à ses voyageurs à la fois confort et modernité au cours de leurs escales vers les vols internationaux du réseau dont des destinations phares desservies par l’emblématique appareil à deux étages de la compagnie, l’Emirates A380 telles que la Chine, Bangkok, l’Île Maurice ou encore New York. - Changement à la tête de Socothyd La Socothyd vient de changer de directeur avec la nomination de Rezki  Khomri,  en remplacement de Mustapha Achaïbou, mis à la retraite. Le nouveau DG était responsable de la direction des finances. Dans la foulée, le conseil d’administration a également jugé utile de revoir l’organigramme de l’entreprise, qui est  chargée de la production de produits paramédicaux, puisqu’il n’y a plus de président-directeur général, mais un simple directeur général. De plus, le poste de directeur général adjoint qu’occupait Mme Abidi a été carrément supprimé. - Malaise à la Sapta Rien ne va plus au niveau de l’EPE Sapta, dans le secteur des travaux publics, qui emploie 4000 travailleurs environ. En effet,  suite à la nomination du nouveau PDG de l’entreprise, ce dernier affiche, à en croire les déclarations de certains travailleurs, un «mépris total» envers eux, et refuse de payer des fournisseurs de Sapta, ainsi que les primes liées au départ à la retraite des travailleurs, les «menaçant» même, disent-ils, de représailles et de les débouter en cas de dépôt de plainte en justice, en ayant recours au «soutien» de son frère, qui est procureur - Un jeune tué pour… une chanson à Azzaba (Skikda) La célébration d’une fête de mariage, dans la soirée de dimanche dernier, dans une cité populaire de la ville de Azzaba, à l’est de Skikda, a été endeuillée par un crime. Selon des sources locales, la fête se déroulait normalement, lorsqu’une altercation éclata entre deux jeunes à cause d’une banale histoire de choix d’une chanson. Les choses s’envenimeront par la suite, avant que  K.Z., 25 ans, ne sorte un couteau et porte deux coups mortels  à H.H., âgé de 27 ans. Blessée au cœur et au ventre, la victime sera évacuée vers le Centre hospitalier Dendene de Azzaba, où elle succombera à ses blessures. L’agresseur a été interpellé, le soir même, par les policiers de la sûreté de daïra de Azzaba, il devra être présenté devant la justice pour répondre de son acte.                                                

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire