mercredi 12 avril 2017

Mise en échec de deux tentatives d’émigration clandestine à Oran

Les unités du Groupement territorial des gardes-côtes d’Oran ont réussi, mercredi à mettre en échec, au large de Cap Falcon (Aïn El Turck), deux tentatives d’émigration clandestine, au cours de deux opérations distinctes, a-t-on appris de ce corps de sécurité. La première opération a permis aux unités des gardes côtes d’Oran d’intercepter, mercredi, à 11 heures du matin, à 12 miles au nord de Cap Falcon, 13 "harragas", tous de nationalité algérienne, qui étaient à bord d’une embarcation pneumatique. Le deuxième groupe a été intercepté quelques heures plus tôt, aux environs de  02h50, à 5 miles de Cap Falcon. Il est composé de 21 autres candidats à l’émigration clandestine, dont trois algériens et 18 ressortissants africains. Ce deuxième groupe avait pris départ aux environs de minuit, à partir de la plage Les Dunes, relevant de la commune d’ Aïn El Turck, a encore ajouté la même source. APS 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire