mardi 18 avril 2017

Le train Annaba-Tunis-Annaba sifflera le 1er mai prochain

A partir du 1er mai, les voyageurs à destination de la capitale tunisienne pourront emprunter la desserte ferroviaire Annaba-Tunis-Annaba. C’est ce que nous a révélé, hier, Boudjema Talai, ministre des Transports et des Travaux publics, lors de son passage à notre rédaction à Annaba, à la faveur d’une visite de courtoisie. La remise en service de cette ligne ferroviaire intervient au lendemain de l’achèvement des travaux de réaménagement d'un tunnel situé sur l’itinéraire du rail dans la partie tunisienne. Natif de la Coquette, ce jeune ministre, qui conduit la liste FLN pour les prochaines élections législatives, a également évoqué la forte possibilité de reprendre le projet du tramway de Annaba qui, pour absence de budget, a été gelé. «C’est dans le cadre du Partenariat public/privé (PPP), dont la loi sera votée prochainement, que le projet du tramway de Annaba sera repris. Daewoo, qui a remporté le marché avant son gel, est actuellement intéressé pour le financer dans ce cadre. Il s’agit d’un financement avec concession à Daewoo accordé par l’Etat pour une durée déterminée. L’Etat est, cependant, toujours majoritaire», a rassuré le ministre. Rappelons qu’en juillet 2014, le géant sud-coréen avait remporté, en consortium avec le bureau d’ingénierie français d’études GS, l’appel d’offres pour la construction de la première ligne de tramway de Annaba. Montant du contrat : 43 milliards de dinars (540 millions de dollars). L’étude avait pris en considération le projet de la nouvelle gare routière au niveau de la cité du 1er Mai (El Bouni). Il n’a pas omis de rappeler à ce sujet qu’«au moment où le projet du tramway était réalisable, la discorde s’est installée autour du tracé de son itinéraire devant ou pas traverser le cours de la Révolution, la plus importante place publique de la wilaya de Annaba. Il a fallu attendre 2017 pour que l’itinéraire du tramway de Annaba soit définitivement adopté, soit plus de 10 ans après». Se trouvant à Annaba dans le cadre d’un congé dédié à la campagne électorale, le ministre a évoqué la possibilité de la mise en place d’un train de banlieue destiné aux habitants du nouveau pôle urbain Kalitoussa. Assurant des navettes Annaba-Oued Zied-Kalitoussa, ce train devrait faire l’objet d’un raccordement reliant ce pôle urbain à l’autoroute Est-Ouest. «Une ligne principale pour ce projet nécessite un budget conséquent», a relevé le ministre.                     

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire