mardi 11 avril 2017

Le DG de la CASNOS chiffre à environ 2 millions le nombre d’employeurs et de travailleurs encore non affiliés à son organisme

Les mesures de facilitation développées en direction des employeurs et travailleurs non salariés afin de les encourager à s’affilier à la Caisse nationale de sécurité sociale des non salariés (CASNOS) ont permis d’augmenter sensiblement le nombre de ses cotisants Parmi ces mesures, M. Achak Youcef Chawki fait état de celle leur permettant de bénéficier d’une réduction des pénalités de retard pouvant se situer de 50%, voire 100/% « dans certains cas ». Il signale, en outre, que les nouveaux assurés pourront, après s'être affiliés à la caisse, bénéficier  « immédiatement » à un accès aux soins et ouvrir droit à une pension de retraite conséquente, à la fin de leur carrière. L'intervenant explique que les non salariés n’ayant pas cotisé, ont toujours le loisir de le faire en commençant à régler leurs obligations pour l’année en cours, précisant que les charges qui leurs seront réclamées, dans un premier temps, sont déductibles de tout impôt. Quand on lui fait remarquer qu’en dépit des facilitations qui leur sont offertes, l’adhésion des non salariés à la Casnos reste « très timide » (1 million d’assurés sur un potentiel estimé à 3 millions), M. Youcef Chawki rappelle qu’en 2014 il y avait moins de cotisants à jour et que, depuis, il y a eu un saut quantitatif conséquent. Il explique, d'autre part, que les entrepreneur et travailleurs non salariés se présentent, de plus en plus, pour apurer leur situation vis-à-vis de la CASNOS. Il en veut pour preuve l'augmentation de 93% de ses recettes qu’il chiffre à 38 milliards de dinars, pour le premier trimestre de 2017. De l’élargissement du système de cotisation aux quelque 1 million d’agriculteurs,  dont le nombre d’affiliés est, dit-il, passé de 3 à 18% en quelques années, le directeur général de la CASNOS indique que celui-ci est en constante progression, ajoutant attendre un accompagnement du ministère de l’Agriculture, pour l’augmenter davantage. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire