mercredi 19 avril 2017

La HIISE a reçu 39 saisines et adressé 53 notifications

La Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) a reçu 39 saisines concernant la mise en congé de certains candidats durant la campagne et a adressé 53 notifications pour affichage anarchique de listes électorales et photos, a indiqué hier le premier rapport hebdomadaire de l’Instance. La HIISE a reçu 39 saisines durant la période allant du 9 au 14 avril 2017 émanant de 24 partis politiques dans 12 wilayas (Blida, Bouira, Tébessa, Sétif, Annaba, Guelma, Mascara, Oran, El Bayadh, Boumerdès, El Oued et Relizane) axées essentiellement autour de la «mise en congé de certains candidats» durant la campagne électorale des législatives du 4 mai, précise le rapport. «La HIISE a adressé 53 notifications durant la même période émanant des permanences de l’Instance dans 16 wilayas (Adrar, Chlef, Batna, Tamanrasset, Tébessa, Tizi Ouzou, Sétif, Skikda, Annaba, Mascara, Oran, El Bayadh, Bordj Bou Arréridj, Souk Ahras, Ain Defla et Relizane)», dont la majorité est axée autour de décisions concernant l’arrachage des affiches collées de manière anarchique en dehors des espaces qui leur ont été réservés, ajoute le rapport. Dans une déclaration à l’APS, le conseiller chargé de la communication auprès de l’Instance, Ali Gherzouli, a indiqué que les saisines reçus par l’Instance étaient liées à «de simples infractions qui n’ont aucune influence sur le déroulement de la campagne électorale», ajoutant que la HIISE «n’a enregistré aucun dépassement criminalisé par la loi ou nécessitant d’intenter une action publique». Il a rappelé également que la majorité des cas sont liés à l’affichage anarchique.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire