vendredi 14 avril 2017

La fetwa de Benhamou

Le président du parti El Karama, Mohamed Benhamou, a affirmé hier à Sidi Lahcen (Sidi Bel Abbès) que «tout électeur est en droit de percevoir de l’argent de la part d’un candidat aux législatives de mai prochain, mais ne doit en aucun cas voter pour lui». «Si on vous propose de l’argent, prenez-le, c’est licite. Cependant, vous êtes en droit de ne pas voter pour votre corrupteur», a-t-il déclaré lors d’un meeting électoral animé à la maison des jeunes de Sidi Lahcen. Aussi, le président d’El Karama a plaidé pour une «démocratie sécuritaire», s’opposant clairement à un scrutin transparent «car porteur de risque pour l’Etat algérien», a-t-il estimé. Il a par ailleurs vertement critiqué le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, considérant que nul n’a le droit de revendiquer seul son soutien au président de la République qui, expliquera-t-il, constitue un garant pour la stabilité du pays. Le président d’El Karama a également souligné qu’une large participation à ce rendez-vous électoral est un moyen pour barrer la route à tous les opportunistes.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire