mardi 18 avril 2017

La colère de Abdelwahab Nouri à El Kala

Abdelwahab Nouri, ministre du Tourisme, de l’aménagement du territoire et de l'artisanat, en visite dans la wilaya d'El Tarf, et devant la bâtisse de l'hôtel Mordjane d'El Kala visiblement en état de dégradation avancé, a pris dans un accès de colère la décision de limoger sur le champ M. Hamaï DG de l'entreprise de gestion touristique de l'est (EGT-est). Il a même désigné pour le remplacer M. Selatnia, DG de l'Office national algérien du tourisme (ONAT). Puis reprenant ses esprits il a lancé à l'adresse de M. Hamaï, "vous avez un mois pour changer les choses et je reviendrai dans un mois spécialement pour ça". L'hôtel Mordjane d'El Kala, imaginé et dessiné par Fernand Pouillan, était l'un de ces fleurons du développement du tourisme des années soixante dix qui jalonnaient la côte algérienne. Il a perdu de sa stature avec la gestion publique. Il sera concédé ensuite à un particulier qui l’exploitera tant bien que mal pendant près de 25 ans. Ce dernier, las d'attendre la cession promise pour engager les réfections nécessaires face à la dégradation progressive du bâti et des équipements, a fini par s'en séparer il y a 5 ans pour ouvrir à proximité un nouvel établissement "l'hôtel du moulin".  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire