samedi 15 avril 2017

Internet : La partie submergée du câble localisée

La partie submergée du câble SMW4 a été localisée par les ingénieurs câbliers, qui œuvrent à la retirer sans endommager le système, indique vendredi un communiqué d'Algérie Télécom, expliquant qu'"en ce moment, le câble est à la surface de la mer et il ne reste qu'à le remonter à bord pour le trancher et le rebrancher sur le nouveau lien''. Algérie Télécom relève que dans le cadre de l’opération de sécurisation du câble SMW4, ses équipes techniques "ont réussi, durant la nuit dernière, à brancher la partie terrestre du câble au niveau du nouvel emplacement d’atterrissement", précisant qu'"en ce moment, le navire câblier procède à la phase la plus complexe et sensible consistant à sortir le câble des fonds marins et le brancher avec la nouvelle ligne". En parallèle, Algérie Télécom tient à assurer que ses ingénieurs "œuvrent à optimiser le trafic sur le réseau afin de minimiser les répercussions de cette opération sur les utilisateurs", relevant que "la totalité de la bande passante internationale acheminée à travers le câble SMW4 est hors d'usage, soit 630 Gbps, laissant le réseau alimenté par les seuls 80 Gbps fournis par le câble reliant Alger à Palma (ALPAL)". Algérie Télécom explique, à cet effet, que "plusieurs mesures ont été prises, à commencer par l'activation d'une capacité de 40 Gbps à travers le câble reliant Annaba à Bizerte en Tunisie, objet de la convention initié en octobre 2015, et prévue spécialement pour ce type de situation". C'est donc un total de 120 Gbps qui sont à la disposition de nos ingénieurs pour alimenter au mieux nos clients.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire