dimanche 16 avril 2017

Djelfa : Le PLJ ambitionne de bâtir des institutions fortes

Le président du Parti de la liberté et de la justice (PLJ), Mohamed Saïd, a assuré, hier à Djelfa, que sa formation politique ambitionne, à travers sa participation aux législatives du 4 mai prochain, la construction d’institutions fortes avec des hommes compétents et loyaux à leurs engagements envers les citoyens et le legs des chouhada. «Nous avons grand besoin d’une autre révolution dans les esprits», a précisé Mohamed Saïd, dans un meeting animé à la salle de l’Office communal de culture et de tourisme de la ville de Djelfa, pour le compte de la campagne pour les législatives, soulignant que la génération de la Révolution a arraché l’indépendance grâce à sa foi et parce qu’elle était fière de son identité. Réitérant la position du PLJ pour le changement, Mohamed Saïd a également souligné sa conviction quant au bien-fondé de l’alternance démocratique, en vue de consacrer la culture d’Etat, qui est immuable, à l’opposé du pouvoir, qui lui est éphémère, appelant à l’impératif d’impliquer la génération d’aujourd’hui dans la décision de construction du pays. Le meeting du président du PLJ a été inauguré par une prestation de serment des candidats et candidates du parti dans la wilaya, qui se sont engagés, s’ils sont élus, à transmettre les préoccupations des citoyens et à accomplir au mieux leur devoir, tout en veillant à protéger leur pays, suivie par un appel pressant de Mohamed Saïd, aux citoyens, en vue de voter en force le 4 mai pour la liste de son parti comptant, selon lui, des hommes compétents.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire