lundi 17 avril 2017

Benghebrit annonce le lancement officiel du système d'information du secteur de l'Education nationale

La ministre de l'Education nationale, Nouria   Benghebrit a annoncé lundi le lancement officiel du  système d'information   du ministère de l'Education nationale qui permet une connaissance fine du   système organisationnel et du fonctionnement du système éducatif notamment   les besoins du secteur en ressources humaines et l'organisation de la vie   scolaire, outre les procédures administratives et le contrôle des dépenses   publiques.   Mme Benghebrit a indiqué, lors d'une conférence animée à l'occasion, que   cette opération "s'inscrit dans le cadre de la mise en £uvre du programme   du Gouvernement, issu du programme du président de la République, Abdelaziz   Bouteflika qui, déjà en l'an 2000, lors de l'installation de la Commission   nationale de réforme du système éducatif, soulignait dans son allocution la   nécessité pour la commission d'étudier et de proposer les conditions, les   modalités et les moyens d'intégration dans le système éducatif des   nouvelles technologies, notamment celles de l'information, de la   communiation et de l'informatique", affirmant que la mise en oeuvre de ce   système se déroulerait, en premier lieu, à titre expérimental lors du   troisième trimestre de l'année scolaire en cours avant sa généralisation à   l'ensemble du pays durant année scolaire 2017-2018.   La mise au point d'un tel système constitue "un défi" pour le secteur qui   compte 9 millions d'élèves, près de 700.000 personnels et près de 27.000   établissements scolaires, a-t-elle dit, car il permet aux élèves de   s'enquérir des contenus scolaires.  Le système permettra, entre autres, de contrôler les chiffres notamment en   ce concerne la gestion des ressources humaines, d'évaluer les besoins des   enseignants et du personnel éducatif avec exactitude, en faveur de chaque   palier (primaire, moyen et secondaire) et chaque filière, ainsi que de   concevoir une vision prospective sur le secteur pour les années à venir, a   précisé la ministre.   Le secrétaire général du ministère, Abdelhakim Belabed a affirmé, pour sa   part,  que ce système constituait une opportunité pour les parents d'élèves   afin d'accompagner leurs enfants dans leur scolarité, notamment à travers   l'inscription à distance, d'autant que chaque élève aura un numéro   d'identité national tout au long du cursus scolaire, outre le transfert à   distance des élèves d'un établissement à l'autre, la gestion quotidienne   des absences, l'envoi de SMS aux parents pour les informer des absences de   leurs enfants et des relevés de notes électroniques. Les élèves peuvent retirer également des documents scolaires notamment le   certificat de scolarité, le relevé de notes, le dossier électronique de   l'élève et autres, a-t-il souligné.  Concernant les fonctionnaires du secteur, ce système permettra de   faciliter le retrait de documents administratifs des enseignants notamment   la gestion des promotions, des absences et de la prime de rendement, a   indiqué le responsable, annonçant à l'occasion la remise prochaine de   cartes professionnelles aux enseignants.   En matière d'exploitation des listes de réserve disponibles sur la   plateforme numérique de recrutement du secteur de l'éducation nationale, M.   Belabed a dit qu'elles avaient permis, depuis 2006, le recrutement de 2.718   enseignants hors des wilayas de leur résidence, sachant que le ministère   avait pris en charge leur hébergement, indiquant que l'objectif de cette   plateforme était d'assurer le déroulement continu et sans interruption de   la scolarité, à travers le remplacement de l'enseignant mis à la retraite   ou en conge de maladie ou autres, dans les 24 heures.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire