mercredi 19 avril 2017

1,4 million de malades du sida en Afrique n'accèdent pas au traitement

Quelque 1,4 million sur les 6 millions de  personnes vivant avec le VIH Sida en Afrique de l'ouest et du centre n’ont pas accès au traitement antirétroviral alors qu’elles ont été dépistées volontairement, selon l’Agence des Nations Unies pour la lutte contre le Sida (Onusida). "L’Afrique de l’ouest et du centre compte six millions de personnes vivant avec le VIH. Il y a 1,4 million de personnes dépistées volontairement mais qui n’ont pas accès au traitement et ceci n’est pas de leur fait", a  souligné le directeur régional de l’Afrique de l’ouest et du centre de l’Onusida, Djiibril Diallo, lors d'une rencontre de préparation à la tenue en mai prochain d’un atelier sur "la santé et le dividende démographique" en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA). C’est pourquoi, a-t-il noté, "un plan de rattrapage est en cours depuis juin dernier pour accélérer nos objectifs".  Ce plan va être officiellement lancé à Addis Abéba, en juillet prochain, lors du sommet du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) en marge du sommet des chefs d’Etat de l’Union Africaine, a-t-il précisé. Ce plan s’intéresse pour un premier temps à huit pays, notamment le Nigeria, la République Démocratique du Congo, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Liberia, la Sierra Léone et la Centrafrique mais les actions concernent tous les 17 pays restants de la région, relève-t-on. APS 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire