vendredi 31 mars 2017

Tébessa : une commission ministérielle dépêchée à l’hôpital d’Ouenza

Une commission ministérielle d’inspection a été dépêchée, avant-hier mercredi, pour tirer au clair la situation délétère provoquée depuis une quinzaine de jours au niveau de l’hôpital de Bougherara Fouad, dans la ville de Ouenza, apprend-on de sources sûres. La gestion de l’hôpital est passée au crible par cette enquête confiée à des inspecteurs du ministère de la Santé et qui s’emploie à éplucher surtout le dossier de l’incinération des médicaments au niveau de l’établissement hospitalier, l’abus de pouvoir du directeur et autres. Depuis plus d’une dizaine de jours, le personnel composé de médecins et de paramédicaux est en grève tout en assurant un service minimum. Ils réclament le départ du directeur de l’hôpital. Le directeur de la santé de la wilaya de Tébessa, Moundji Mastouri, qui devait animer hier un point de presse avec l’ensemble des journalistes locaux pour plus de précisions concernant ce sujet, n’est pas venu. Par ailleurs, la semaine dernière, une femme est décédée des suites d’une hémorragie peu après son admission à la maternité de l’établissement hospitalier Tidjani Haddam à Bir El Ater. La direction de l’hôpital est accusée par la famille de la victime de négligence. Selon l’un d’eux contacté par téléphone, l’absence du médecin d’astreinte était la cause du décès de cette trentenaire, enseignante de son état.  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire