mercredi 29 mars 2017

Sétif fin prête pour le lancement de la campagne électorale

Deuxième ville d'Algérie démographiquement, Sétif est en ébullition pour être fin prête avant l'entame de la campagne électorale. Pour ce faire 1080 sites d’affichage répartis à travers les 60 communes de la wilaya ont été réquisitionnés pour 18 listes de candidats aux législatives, ainsi qu’un total de 145 sites retenu  pour les meetings prévus. Les chiffres communiqués à Soraya Ghozlène, de la radio Chaine 3, par M. Alalou Mohamed, directeur de la réglementation et de l’administration générale à la wilaya (DRAG) de la wilaya de Sétif renseigne sur la densité du travail fourni et davantage d'implication de la femme dans le processus électoral dans une wilaya réputée conservatrice comme lé révèle ce témoignage dans ce reportage.  Inscrite sur les 18 listes électorales, la femme compte bien représenter la junte féminine et faire valoir des droits. « La femme est consciente des enjeux politiques et que son statut social peut s’améliorer par la participation dans la sphère public » expliqué une sètifienne croisée au niveau d'une permanence d'un parti. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire