mardi 28 mars 2017

Mise sous tension vendredi de la ligne ferroviaire Thénia/Tizi-Ouzou

La mise sous tension de la ligne   ferroviaire Thénia/Tizi-Ouzou, interviendra vendredi prochain, a indiqué   mardi la Société nationale des transports ferroviaires dans un communiqué.  A cet effet, l'Agence nationale d'étude et de suivi de la réalisation des   investissements ferroviaires (ANESRIF) et la Société national des   transports ferroviaires (SNTF) donnent des consignes pour éviter tout   danger et risque d'électrocution.  Il s'agit, entre autre, de l'interdiction de toucher ou de s'approcher   d'un fil électrique même tombé par terre, de monter sur les poteaux   caténaires, de s'y appuyer ou de déposer des objets trop prés d'eux,   d'utiliser des objets métalliques au voisinage des pièces ou conducteurs   nus sous-tension et d'allumer un feu ou de s'approcher d'un foyer   d'incendie au voisinage des lignes électriques.  La mise sous tension de ce système électrique monophasé 25kV/50Hz, est la   dernière étape du projet de modernisation et d'électrification de cette   voie ferrée, a indiqué à l'APS le directeur local des transports, Samir   nait Youcef.   Une fois cette opération effectuée vendredi prochain, il sera procédé aux   essais techniques sur cette voie, a-t-il précisé.  Depuis la visite de travail du ministre des transports, Boudjemaa Talaï   dans la wilaya de Tizi-Ouzou, le 16 janvier dernier, ou il a donné des   instructions fermes pour le respect des délais avancées par l'entreprise   réalisatrice de ce projet qui avait avancé la date du premier avril pour   les essais techniques, le chantier a connu une importante accélération de   la cadence de travaux, a-t-on constaté sur chantier.   Lors de cette même Le ministre avait également donné des instructions pour   la mise en exploitation de cette ligne le 15 avril prochain, rappelle-t-on.  Ce projet d'une longueur de 64 km lancé en réalisation en juillet 2012   pour un délai de 19 mois, a enregistré un "énorme retard" en raison de   nombreuse oppositions sur le tracée de la voie ferrée entre Tadmait et   Tizi-Ouzou, dont la plus persistante a été enregistrée au niveau de   Boukhalfa.   La levée, par voie de justice de cette courante a permis de relancer le   chantier, a rappelé M. Nait Youcef.  Après ces essais techniques, nous allons sensibiliser la Société nationale   des transports ferroviaires (SNTF) pour la mise en exploitation de cette   ligne, afin de permettre aux voyageurs d'emprunter ce moyen de transport   pour se rendre de Tizi-Ouzou vers Alger en passant par Boumerdes, a ajouté   le directeur des transports.  Ce projet de modernisation et d'électrification de la ligne ferroviaire,   Thénia/Oued Aissi permettra, à son entrée en exploitation, de parcourir la   centaine de kilomètres séparant Tizi-Ouzou d'Alger en 1h10 mn seulement   grâce au train rapide d'une vitesse de 160KM/H.  Au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou, cette voie ferroviaire réalisée pour   un montant de prés de 60 milliards DA, compte cinq gares à Tadmait, Draa   Ben Khedda, Tizi-Ouzou (entrée du Boulevard Stiti, Kef Naadja et Oued   Aissi, et une halte au niveau de Boukhalfa (entrée ouest de la commune de   Tizi-Ouzou).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire