jeudi 9 mars 2017

Journée mondiale de la femme : hommage rendu à des Algériennes en reconnaissance à leurs mérites

Le ministère de la Communication et celui de la Femme ont conjointement célébré jeudi la journée mondiale de la femme au niveau du hall central de la radio algérienne mu en un espace de grande fête où s’étaient croisées artistes, actrices, journalistes entre autres femmes de culture et de la communication anciennes ou de nouvelle génération. Rehaussée par la présence de Hamid Grine et Mme Mounia Meslem respectivement ministre de la Communication et de la Femme et la condition de la famille, en présence de MM Chaâbane Lounakel, Toufik Kheladi et Abdelhamid Kacha actuels directeurs généraux de la radio, de la télévision et de l’APS ainsi que des responsables d’organes de presse publique et privée, la cérémonie est organisée en l’honneur de femmes ayant eu des parcours chatoyants lors de leurs carrières durant leurs activités et/ou brillé en accomplissant des responsabilités dans différents domaines. L’espace de la cérémonie ayant accueilli les invités et leurs accompagnants est décoré par une exposition photos présentant des figures de prou du militantisme, de l’action féminine et retraçant les prouesses accomplies par des femmes algériennes pendant et après la révolution ou marquant différentes étapes de l’émancipation de la femme algérienne dans nombreux domaines et activités. Après une visite éclaire de l’exposition photos et l’allocution inaugural du ministre de la Communication place à une rétrospective, sur écran géant, des parcours des femmes honorées à l’occasion, et qui ont défilé successivement sur la tribune érigé dans ce sens pour livrer leurs sentiments.   C’est sous le slogan « En reconnaissance à des algériennes méritantes », la cérémonie a vu récompensées des femmes aux grands mérites telle Amina Debbeche (directrice du quotidien Echaâb), Asma Rahab Oussedik (1er pris en 2015 du festival algéro-français de médecine), Sonia (actrice de théâtre), Aziza Abdelaziz attachée administrative au cabinet du département de la Communication), Fatma Ould Khessal (journaliste, ex-directrice de radio culture), Zahira Ouartsi Baba (directrice d’Artissimo), Naïla Berrahal (journaliste à Horizon), Lla Djida (chanteuse-actrice), Fouzia Bousbek (directrice de production et journaliste animatrice d’émissions à la chaine de télévision A3) et Fatima Zohra Senoussi (Spécialiste en chorégraphie et actuelle DG du ballet national). Notons que le chanteur vedette des années 70-80, Mohamed Lamari, est honoré à titre exceptionnel pour son répertoire comprenant 120 chansons dédiées à la vie, à la femme et à l’Algérie.  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire