mardi 28 mars 2017

Election législatives : les candidats mis en garde contre les affichages anarchiques

PH: Archive

C’est bientôt le top départ pour la campagne électorale. En plus des salles de meeting, les autorités publiques mettent à la disposition des candidats des tableaux d’affichage pour s’adresser aux électeurs.  Mais comme à chaque élection, les postulants ne se contentent pas de ces espaces. Ils ont, plutôt, tendance à déborder anarchiquement.   Dans la wilaya d’Alger, les services des communes ont déjà installé les panneaux «dans tous les lieux stratégiques de la capitale», explique le P/APC d’Alger Centre, Hakim Bettache. En plus des grands boulevards de la wilaya, les quartiers populaires ont été également équipés de ces tableaux, constate le journaliste de la radio Chaine 3. Le président de l’APC d’EL Mouradia, Mourad Samer, indique, pour sa part, que 20 panneaux ont été installés dans sa circonscription. Ce nombre de supports est amplement suffisant, estime-t-il, pour permettre aux candidats de se faire connaitre auprès de leurs électeurs.   Les postulants vont-ils se contenter de ces espaces, ou bien opteront-ils pour l’affichage anarchique qui a toujours entaché cette période électorale. Pour M. Samer, rappelle que la loi interdit et puni tout affichage anarchique. «Des inspections seront effectuées en permanence et des rapports seront transmis quotidiennement pour signaler toute sorte de dépassement», déclare-t-il à la Chaine 3.       


Aucun commentaire:

Publier un commentaire