mercredi 29 mars 2017

Caravane d'aides alimentaires pour les camps de réfugiés sahraouis de Tindouf

Une caravane d'aides alimentaires a quitté mercredi Alger en direction des camps de réfugiés sahraouis de Tindouf sous  la supervision du Croissant-Rouge algérien (CRA) avec la collaboration des  Scouts musulmans algériens (SMA). La caravane est composée de cinq (5) camions chargés de 100 tonnes  de denrées alimentaires de base destinées aux camps de réfugiés sahraouis  dans le cadre de la solidarité du peuple algérien avec les Sahraouis, a  précisé la présidente du CRA, Saïda Benhabyles. Les SMA ont collecté les aides humanitaires et le CRA a pris en charge leur acheminement vers les camps de Tindouf, a-t-elle ajouté. "L'initiative algérienne vient à point nommé dans la mesure où elle  coïncide avec la décision des Etats occidentaux de réduire le volume des  aides accordées aux réfugiés sahraouis en raison de la crise financière", a  estimé la présidente du CRA, mettant en garde contre cette décision qui  risque d'"affamer les réfugiés" d'autant que "les aides antérieures  n'étaient déjà pas suffisantes et ne comblaient que les besoins  élémentaires", a-t-elle dit. Le Croissant-Rouge algérien s'emploie à infléchir la décision des organisations internationales humanitaires et des donateurs internationaux relative à la réduction des aides accordées au peuple sahraoui, a souligné  Mme Benhabyles, prévenant que ladite décision mettait en péril la situation humanitaire et sanitaire des réfugiés sahraouis. Le CRA dénonce cette mesure qu'il considère comme une "tentative d'affamer les réfugiés sahraouis", appelant le peuple algérien a préserver  la culture de solidarité et à accroitre les aides accordées aux réfugiés en  général et au Sahraouis dans les camps en particulier. Le commandant général des Scouts musulmans algériens, Mohamed Bouallag, a, pour sa part, précisé que "la caravane entre dans le cadre de  la solidarité avec le peuple sahraoui qui lutte pour son  autodétermination", estimant que la décision internationale de réduction des aides au profit des Sahraouis "vise à les affamer et à les pousser à  renoncer à leurs objectifs et principes". Le peuple algérien dans son ensemble, le CRA, les SMA, les syndicats et la société civile en tête, continuera à aider le peuple sahraoui, a affirmé M. Bouallag, souhaitant que les aides algériennes collectées par  les SMA depuis un mois auprès de donateurs algériens, notamment des  commerçants, comblent les besoins des réfugiés. Mohamed Lamine Boukhers, qui est chargé de l'information auprès du Croissant rouge sahraoui et qui assiste au lancement de la caravane, a  indiqué que "l'Algérie nous a habitués à ce genre d'initiatives depuis plus de 40 ans, dont celles du Croissant rouge et des scouts musulmans  algériens", ajoutant que "la situation humanitaire dans les camps des  réfugiés sahraouis connait un recul inquiétant après la régression notable  des contributions internationales qui ont ouvert la porte à la propagation de la malnutrition et l'anémie", tout en appelant la communauté  internationale, l'ONU et les organisations non gouvernementales à prêter  main forte aux réfugiés sahraouis. M. Boukhers a appelé la communauté internationale à ne pas négliger la  situation des réfugiés sahraouis au profit d'autres réfugiés à la lumière  des nouvelles crises qui secouent le monde. Il s'est félicité des aides algériennes qui représentent un taux élevé par  rapport à l'ensemble des aides octroyées au peuple sahraoui, notamment en  matière d'éducation, de transport, d'eau et de gaz.APS 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire