vendredi 17 février 2017

Législatives : les consulats algériens «à pied d'œuvre» pour l’assainissement de la liste électorale

Les représentations consulaires sont «à pied d'œuvre» pour l'assainissement de la liste électorale en prévision des élections législatives prévues pour le 4 mai prochain, a indiqué, ce vendredi à Paris, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Hassane Rabehi. «Nos représentations consulaires sont aujourd'hui à pied d'œuvre pour l'assainissement des listes électorales. Les portes des représentations diplomatiques et consulaires sont ouvertes autant pour les besoins de cette opération de révision de la liste électorale que pour donner davantage d’informations sur ce scrutin», a-t-il déclaré à l’APS et à la Télévision algérienne, en marge de la réunion de coordination consulaire qui se tient au siège de l’ambassade d’Algérie en France.  Il a saisi cette occasion pour rappeler «l'importance» de ce rendez-vous électoral «dans le raffermissement et la consolidation des institutions de l'Etat algérien». «C'est un rendez-vous électoral qui coïncide avec la promulgation de nouveaux textes juridiques qui viennent renforcer davantage les conditions d’organisation et de déroulement de ces élections en tenant compte des aspects liés à la transparence, de la probité et de l’impartialité, à savoir la loi organique ainsi que la mise en place de Haute instance indépendante de surveillance des élections», a-t-il expliqué. A cet effet, il a appelé la communauté algérienne établie à l'étranger à «prendre contact» avec les représentations diplomatiques et consulaires et à leur participation «massive» à ce scrutin. De son côté, le secrétaire général du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, El Hocine Mazouz, a indiqué que la rencontre avec les chefs de poste et responsables consulaires en Europe a été l’occasion pour leur exposer les mesures de la nouvelle organique relative aux élections.  «Cette rencontre est également pour nous une opportunité pour expliquer le rôle de la Haute instance indépendante de surveillance des élections, instituée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, sur la base de la nouvelle Constitution, ainsi que les préparatifs des élections législatives, et pour apporter les réponses aux préoccupations des chefs de poste consulaire dans le cadre de ces élections», a-t-il expliqué.  Il a ajouté que la rencontre a permis aux responsables consulaires de connaître les différentes mesures prises dans le but de faciliter le déroulement du scrutin. Une réunion de coordination consulaire, réunissant les chefs de poste et les responsables consulaires des ambassades d'Algérie en Europe, se tient depuis jeudi à Paris au siège de l'ambassade d'Algérie en France, rappelle-t-on. Présidée par le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, avec la participation du secrétaire général du ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales, cette réunion a pour but de procéder à l’évaluation du processus de délivrance du passeport biométrique afin de prendre des mesures supplémentaires de facilitation au bénéfice des membres de la communauté nationale vivant en Europe. La rencontre, à laquelle participent des hauts cadres des deux ministères, est également l'occasion pour examiner les modalités d'organisation et les moyens nécessaires pour faciliter aux membres de la communauté nationale l’accomplissement de leur devoir électoral pour les prochaines législatives. APS 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire