lundi 30 janvier 2017

Lancement de la norme ISO 26.000 relative à la responsabilité sociétale des organismes

L'Institut algérien de normalisation (Ianor) a lancé lundi à Alger en collaboration avec l'Unité de gestion du programme d'accord entre l'Algérie et l'Union Européenne (P3A) la norme algérienne NA ISO 26.000 relative à la responsabilité sociétale des entreprises et autres organismes. Le programme NA ISO 26.000 se base dans sa partie "entreprises" sur le développement de plusieurs thèmes tels la culture de consommation vis-à-vis de la clientèle et le transfert du savoir-faire, a-t-on indiqué lors du séminaire national organisé en présence de responsables du ministère de l'Industrie et de mines, d'une délégation de l'Union européenne en Algérie et de représentants de la société civile. Concernant le chapitre "collectivités locales", le programme vise à améliorer la gouvernance et la transparence du processus de décision et la qualité d'accueil du public. Il est aussi question d'améliorer la manière de prise en charge des doléances des citoyens par les collectivités locales, l'équité dans le traitement de ces doléances et l'appui à l'instauration de la démocratie participative dans la gestion des affaires publiques. Plusieurs questions sont au coeur de ce programme et traitent, entre autres, du respect de l'éthique de gestion, la transparence, le respect des parties prenantes, le respect de la légalité. Dans ce sens, un programme de formation sera lancé, auquel ont adhéré volontairement douze (12) entreprises publiques et privées ainsi que trois (3) collectivité locales qui sont, en l'occurrence, les communes d'El Madania et de Mohammadia (Wilaya d'Alger) et celle de Oued Tlelat (wilaya d'Oran). Ce programme de formation vise à renforcer les capacités des institutions algériennes en matière de gestion et de la pratique de la responsabilité sociétale dans différents domaines dont ceux de la gouvernance économique et sociale, de la protection de l'environnement et des droits de l'homme, et ce, selon des normes internationales. "Ce programme de formation sera élargi pour toucher également les petites et moyennes entreprises (PME) et autres organismes telles les banques ainsi que la société civile", a expliqué le Directeur général de l'Ianor, Djamel Hales. S'étalant sur une durée de 18 mois, le projet vise aussi la formation de dix (10) experts nationaux qui seront chargés de la formation au profit d'organismes algériens, et de l'élaboration d'un guide national d'évaluation de la NA ISO 26.000.  Dans ce sens, un comité de NA ISO 26.000 sera mis en place par Ianor et l'Agence Espagnole de mise en oeuvre du programme de normalisation en vue de suivre le déroulement de programme de formation et de veiller à sa réussite. APS


Aucun commentaire:

Publier un commentaire