jeudi 24 novembre 2016

Journée mondiale de lutte contre la violence à l'égard des femmes : des chiffres qui frappent

Dévoilés par la Direction Générale de la Sureté Nationale (DGSN), les chiffres des violences faites aux femmes pour les 9 premiers mois de 2016 sont alarmants. « 8441 plaintes ont été enregistrées. Parmi elles, 6080  de violence physique et 2026  de maltraitance »,  a affirmé la commissaire Nassima khouassi, chargée des personnes en détresses à la DGSN, au micro de la radio Chaine 2, en marge de la 4e édition de la campagne de sensibilisation sur la lutte contre la violence à l'égard des femmes, en précisant que ces actes de violence incombent en premier  «à la personne étrangère suivie de l’époux et les membres de la famille ». Organisée à Alger à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la violence à l'égard des femmes, qui coïncide avec le 25 novembre de chaque année, cette campagne de sensibilisation sur la lutte contre la violence à l'égard des femmes s'inscrit dans le cadre du programme du ministère de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme consacré à cette manifestation annuelle, à travers l'organisation de plusieurs actions de sensibilisation, d'activités éducatives, ludiques et culturelles sur la lutte contre la violence à l'égard des femmes, a indiqué Mme Saliha Maayouche, directrice de l'action sociale et de la solidarité de la wilaya d'Alger lors d'une rencontre à l'occasion du lancement officiel de cette campagne. Pour sa part, la présidente du bureau du mouvement associatif à la même direction, Mme Anissa Allalou a précisé que cette édition qu'animent des associations locales est destinée particulièrement aux enfants, en les sensibilisant à l'importance de la paix et en leur inculquant la culture de fraternité et d'amour d'autrui. Lors de cette campagne qui s'étalera jusqu'au 10 décembre prochain, des activités sont prévues au niveau des places publiques de la wilaya d'Alger avec la participation d'éducateurs sociaux, de psychologues et d'animateurs relevant du secteur de la solidarité nationale. Ces activités portent également sur le travail des cellules d'écoutes de proximité qui accueillent des femmes et des enfants pour noter leurs préoccupations sur la question de la violence et l'organisation d'une cérémonie de remise de prix aux enfants lauréats du concours du meilleur dessin sur la lutte contre la violence. Durant la même période, des matchs amicaux symboliques entre enfants sont prévus au complexe sportif de proximité de Bourouba (Alger) ainsi que la réalisation du "livre blanc" qui comportera des dessins et textes réalisés par des enfants sur la question de la violence.    


Aucun commentaire:

Publier un commentaire