lundi 31 octobre 2016

Grine : nécessité d'inculquer l'esprit de Novembre aux nouvelles générations

Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a insisté, lundi à Alger, sur la nécessité d'inculquer l'esprit de la Révolution du 1er Novembre 1954 aux nouvelles générations. Intervenant à l'ouverture de la journée d'étude sur le 1er Novembre 1954, organisée par la chaîne III de la Radio algérienne à l'occasion de la célébration du 62ème anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale, le ministre a indiqué que "le programme spécial et non stop qu'émettra la Radio algérienne, à partir d'aujourd'hui et à travers toutes les stations, va permettre, sans doute, aux jeunes algériens de s'imprégner de l'esprit du message de Novembre 1954". M. Grine a estimé, par la même occasion, que le message de Novembre "ne doit pas être confiné dans les musées", mettant en évidence le rôle que joue la Radio algérienne dans la préservation de l'esprit de Novembre auprès des Algériens.  La Journée d'étude a été également marquée par une table ronde au cours de laquelle ont été abordées diverses thématiques liées à l'histoire.  Les historiens Fouad Soufi et Amar Mohamed Ameur ont évoqué la question de l'écriture de l'Histoire sous l'intitulé "où en est notre connaissance du 1er Novembre 54 ?". Des responsables de maisons d'édition ont été invités à débattre de la question de "l'histoire nationale et l'édition" alors que le conférencier Kamel Chekat a traité de "la place de l'Islam dans la guerre de libération nationale". APS


Aucun commentaire:

Publier un commentaire