mercredi 11 mai 2016

Samir Boudiab (Béjaïa) : «Nous n’avons rien à voir avec cette affaire»

Nous n’avons rien à voir avec cette affaire», s’est contenté de répondre Samir Boudiab, cité dans les documents publiés par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) dans le cadre de l’affaire Panama Papers. Dans les faits, l’ICIJ, qui enquête sur l’évasion et les paradis fiscaux, a révélé des noms très connus dans la wilaya de Béjaïa.  Il s’agit, selon les Panama Papers, des frères Boudiab dont Omar, connu dans le milieu footballistique local, actionnaire principal dans le club de football professionnel de Ligue 1 le Mouloudia olympique Béjaïa (MOB). Le document de l’ICIJ mentionne également le nom de ses frères, en l’occurrence Samir Boudiab, responsable  de la société d’import-export de Omar, l’Etablissement de commerce international Boudiab (ECI)  implanté et créé à Béjaïa en 1997. Quant au troisième, Abdenour Boudiab, il gère une entreprise  d’équipements de stockage basée dans la zone industrielle de Boumerdès, d’après les informations en notre possession. Selon le site de l’ICIJ, Omar Boudiab et ses trois frères Seddik, Abdenour et Samir détiennent une société offshore du nom de International Trading Capital Corp, basée à Monaco depuis le 2 novembre 2004 et qui est toujours en activité. Cette entité est enregistrée aux îles Vierges britanniques. Nous avons tenté de joindre l’ECI des Boudiab par téléphone pour obtenir une réaction, mais les numéros mis en ligne par l’établissement sont hors service.  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire