lundi 29 février 2016

Le ministère de la culture lance un portail dédié au patrimoine culturel algérien

Le ministère de la culture a lancé un portail dédié au patrimoine culturel algérien, contenant dans un premier temps une documentation numérique étoffée et des supports didactiques sur le malouf et les musiques populaires traditionnelles et modernes en Algérie. Conçu par le musicologue Fayçal Benkalfat, le portail du patrimoine culturel algérien ambitionne de numériser et mettre en ligne la culture algérienne pour en montrer toute la richesse et la rendre facilement accessible aux internautes, en particulier les plus jeunes. Cette première partie consacrée au malouf comprend déjà de nombreux enregistrements audio et vidéo des plus grands maîtres de cette école en plus de quelques interviews, réalisées par l'équipe du portail, et des biographies de figures du malouf, à l'image de Mohamed Tahar Fergani et Kaddour Darsouni. Cette partie du portail offre également un accès libre aux textes et poésies du malouf algérien, numérisés et téléchargeables en format pdf, ainsi qu'aux partitions pouvant aider à l'enseignement musical. En plus du malouf, le portail offre également un riche contenu documentaire dont 450 pièces enregistrées par Sid Ahmed Serri (un des maîtres de la çanaa, école d'Alger) sur un total de 1366 pièces musicales, libres de droits, des trois écoles de la musique andalouse algérienne (malouf, çanaa et gharnati de Tlemcen). Ce portail, réalisé sur fonds propre, est le premier support Internet dans le monde arabe à "offrir un contenu didactique musical dans un langage universel", affirme son concepteur Fayçal Benkalfat. Présenté en plusieurs rubriques faciles d'accès dans un thème graphique sobre, il comporte également plusieurs autres sections, devant être activées prochainement, à même de cerner tout le patrimoine culturel algérien en quelques clics, explique-t-il. Dans le domaine du patrimoine matériel, le projet du portail prévoit des rubriques dédiées aux musées et aux sites historiques et archéologiques contenant des fiches techniques sur ces lieux et "prochainement des visites guidées virtuelles" des différents musées d'Algérie, assure le promoteur du site. Parmi les autres rubriques en construction, celle consacrée au cinéma et au théâtre, constitue, selon lui, un grand projet de numérisation et de mise en ligne d'archives du cinéma et du documentaire algérien, d'enregistrements de pièces de théâtre ainsi que de biographies des figures de la scène et du grand écran, ajoute Benkalfat qui croit le projet "à la portée des initiateurs". Le volet littéraire sera lui aussi pris en charge dans l'enrichissement de ce portail par la mise en ligne prochaine des fonds documentaires de manuscrits anciens ainsi que la création d'une bibliothèque numérique, dit-il. Le ministère de la Culture s'est porté acquéreur du portail, fruit d'une dizaine d'année de travail et qui a mobilisé une soixantaine de personnes (traducteurs, infographes, développeurs, vidéastes, et informaticiens), la même équipe étant chargée de la gestion et de l’enrichissement du portail.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire