dimanche 28 février 2016

Akila Chergou, directrice de la formation continue : introduction de modules d'enseignement répondant aux besoins de secteurs d'activité innovants

Environ 170.000 nouveaux élèves s’apprêtent à rejoindre, pour une seconde session, les centres de formation chargés de leur enseigner un métier qualifiant, leur  permettant de s’intégrer rapidement dans la vie active. L’émission, L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne recevait, ce dimanche, Mme Akila Chergou, directrice de la formation continue venue, notamment, faire état des nouveaux programmes dispensés aux éléves pour répondre aux besoins spécifiques de secteurs économiques novateurs. Intervenante signale qu’à l’effet de s’adapter à de nouvelles filières, la formation professionnelle a été amenée à inaugurer, ces dernières années, pas moins de 22 nouvelles branches constituées de 440 spécialités. Parmi ces dernières et à titre d’exemple, elle cite les mines et carrières, la géologie, l’hydraulique, la maintenance industrielle ou encore divers métiers des TIC et des énergies renouvelables, telle l’installation et la maintenance de cellules photovoltaïques. Pour assurer les formations dans ces nouvelles spécialités, elle rappelle que 8.000 enseignants ont bénéficié d’une formation et s’apprête à rejoindre les établissements d’enseignement. La représentante du ministère de la Formation et de l’enseignement professionnelle tient, d'autre part, à assurer que son secteur n’est plus perçu, désormais,comme le réceptacle de l’échec scolaire. Elle tient même a affirmer que certaines représentations désuètes vis-à-vis de certains métiers du bâtiment, du BTP ou de l’agriculture, en particulier, pour leur pénibilité discutable, ont de plus en plus tendance à disparaitre. Pour appuyer son propos elle rappelle que 260.000 nouveaux diplômés ont quitté les centres durant l’année 2015, « et pourront intégrer un emploi dans les 3 à 5 mois après avoir terminé leur formation. Parmi eux, dit-elle, figurent  5.000 jeunes destinés à s’intégrer dans les travaux de maçonnerie et le BTP. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire