dimanche 31 janvier 2016

La police déclare la guerre aux « parkingueurs » d’Alger

Les services de la police ont arrêté 112 gardiens de « parkings illégaux ». Plus de 70 d’entre eux seront présentés devant la justice, a annoncé, aujourd’hui dimanche, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). « L’opération se poursuivra jusqu’à l’éradication totale de ce phénomène qui inquiètent les citoyens », assure la DGSN. L’APC d’Alger-centre a procédé, en fin de l’année dernière, à l’installation de parcmètres. L’initiative devra être généralisée pour toucher d’autres communes de la Capitale. Le tarif appliqué, dans le cadre de ce nouveau système, est de 20 dinars pour un stationnement de 30 minutes. Les gardiens de parkings informels obligent les conducteurs à payer jusqu’à 100 dinars.  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire