dimanche 29 novembre 2015

Hanoune demande aux députés de « ne pas voter » le projet de loi de finances 2016

La secrétaire générale du Parti des Travailleurs  (PT), Louiza Hanoune, a mis en garde dimanche à Alger contre les incidences  des mesures contenues dans le projet de loi de finances 2016, appelant les membres  de la Chambre basse à ne pas voter ce texte. Lors d'une conférence de presse, Mme Hanoune a appelé les membres  de l'Assemblée populaire nationale (APN), à "ne pas voter" ce projet de loi  qu'elle a qualifié d"'antinational et inconstitutionnel".    Elle a indiqué que si ce texte est voté, le PT s'adressera au Conseil  de la nation, au Conseil constitutionnel et au président de la République pour  arrêter ce projet "qui confisque les prérogatives de l'instance législative".      Mme Hanoune est revenu par ailleurs sur l'article 71 du projet de  loi de finances qui permet au ministre des Finances d'intervenir au cours  de l'exercice pour transférer une partie du budget des différents secteurs,  qualifiant la mesure "d'illégale" et de transgression des prérogatives des institutions  de l'Etat.         La SG du PT a par ailleurs critiqué les déclarations de certains  responsables du ministère de la Culture qui visent, selon elle, la "privatisation"  de ce secteur".   Elle a également critiqué certaines directives ministérielles relatives  à la retraite qui constituent, a-t-elle soutenu, une régression pour les acquis  de la protection sociale.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire