vendredi 30 octobre 2015

Le ministère ne prend toujours pas en considération la réalité du marché

Il y a une mauvaise gestion au collège et au lycée. Il y a un manquement, car le plus important est seulement de servir un repas. Au primaire, il y a tout de même une petite amélioration par rapport aux années précédentes. Mais cela reste insuffisant. Nous ne sommes toujours pas satisfaits du travail, car la gestion est gérée par les APC. Le ministère de l’Education ne prend toujours pas en considération la réalité du marché et les prix qui ont flambé en gardant toujours le même budget alloué à un repas. Le personnel qui gère les cantines et surtout les cuisiniers ne sont pas qualifiés. Parfois, c’est la femme de ménage qui cuisine ! La plupart des APC n’aiment pas investir dans ce créneau et plusieurs directeurs refusent l’ouverture de cantine pour alléger leur mission. C’est alors au ministère de l’Education de récupérer la gestion des cantines pour cerner le problème.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire