jeudi 29 octobre 2015

Formation professionnelle : des centres d'excellence pour la qualification des RH

Des centres d'excellence spécialisés dans les domaines prioritaires notamment le BTP et l'électricité seront prochainement réalisés en collaboration avec plusieurs entreprises pionnières pour une meilleure qualification de la ressource humaine, a affirmé jeudi à Alger le ministre de la Formation et de l'enseignement professionnels, Mohamed Mebarki.

Le ministère compte "créer des centres d'excellence dans les domaines prioritaires définis par le gouvernement à l'instar du bâtiment et des travaux publics (BTP), de l'agriculture et du tourisme", a indiqué M. Mebarki en réponse à une question du député du Rassemblement national démocratique (RND) concernant l'apport de son département à la dynamique économique nationale.

A cet effet, il est prévu "la création de centres d'excellence de formation dans le domaine du bâtiment et des travaux publics avec Cosider et Knauf et dans le domaine de l'électricité avec Schneider Electric". 

Il est également prévu, graduellement, en collaboration avec le secteur de l'agriculture la création de centres d'excellence dans les wilaya de Ain Defla, Mascara, El Oued et Khenchela.

A la faveur de ces mesures, les autorités aspirent à hisser le niveau de performance des ressources humaines et "former une main d'oeuvre qualifiée", selon le ministre qui estime que la qualification de la ressource humaine constituait "une alternative pour faire face à la baisse des cours de pétrole et améliorer la capacité concurrentielle des institutions économiques nationales".

Durant l'année 2014-2015, 16.753 stagiaires ont été diplômés en bâtiment et travaux publics, 1976 en agriculture, 7805 en industrie et 9795 en hôtellerie et tourisme.

Pour s'adapter au développement des métiers, de nouvelles spécialités ont été introduites, à l'instar de l'assainissement des eaux, la gestion des déchets, les énergies renouvelables et la réhabilitation des anciennes bâtisses.

A cette occasion, le ministre a rappelé les moyens consacrés ces dernières années pour augmenter la capacité de formation et rapprocher les centres d'apprentissage, indiquant que le nombre des centres de formation a dépassé 1400 jusqu'en septembre 2015.

Le nombre des stagiaires a atteint 700.000 durant l'actuelle rentrée contre 270.000 en 1999. La capacité d'hébergement est passée de 29.000 lits en 1999 à 62.000 lors de l'actuelle rentrée, alors que le nombre d'enseignants encadreurs est passé de 9150 formateurs en 1999 à 23.800 en 2015.

APS



Aucun commentaire:

Publier un commentaire