vendredi 3 juillet 2015

Université d'Alger classée comme monument historique

Le ministère de la Culture a procédé à la classification de l'Université d'Alger comme monument historique, "en réponse aux appels des anciens de cette Université", a indiqué un communiqué du ministère de la Culture.

Le ministère de la Culture avait conclu un accord avec le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique portant sur la classification de la Faculté centrale comme monument historique "sous l'égide du Premier ministre, Abdelmalek Sellal".

La Faculté centrale bénéficiera "d'un suivi permanent des services spécialisés dans la restauration, la réfection et le suivi" auprès du ministère de la Culture, a indiqué le communiqué, précisant que l'opération s'inscrit dans le cadre de "la politique du secteur de la culture relative au recensement des sites historiques et archéologiques".

L'opération intervient à l'issue de la rencontre d'un groupe d'universitaires, la semaine dernière, qui avaient convenu de la nécessité de protéger la Faculté centrale d'Alger et de veiller à sa restauration et classification et à la préservation de sa documentation.

Le "groupe de l'Université d'Alger" avait adressé une requête en vue de classifier cet édifice culturel patrimoine historique appelant la corporation universitaire à préserver le site et son héritage documentaire.

L'Université d'Alger sera classée par les services compétents du ministère de la Culture ainsi que les "contenus scientifiques dont elle dispose". 

La Faculté centrale fait l'objet de travaux de réfection assurés par un "bureau d'études spécialisé". Il s'agit de la première université en Algérie créée en 1909. Nombre de personnalités algériennes y ont suivi leur cursus universitaire à l'instar du président du GPRA, Benyoucef Benkhedda, diplômé en 1951 de cette université qui porte son nom.

APS


Aucun commentaire:

Publier un commentaire