jeudi 18 juillet 2019

CAN 2019 - Finale : Sénégal- Algérie, entrée gratuite pour les supporters algériens

©Ph.CAF

Les supporters algériens présents en Egypte, pourront assister gratuitement à la finale de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019 de football, vendredi entre l’équipe algérienne et son homologue sénégalaise, au stade International du Caire (20h00, algérienne), a appris l’APS mercredi auprès de la délégation algérienne. Les fans algériens pourront accéder au stade sur présentation de leur passeport, précise la même source. La décision a été prise par les autorités égyptiennes en concertation avec la fédération algérienne (FAF). Un Conseil interministériel, présidé par le Premier ministre, Noureddine Bedoui, a décidé de mobiliser vingt-huit (28) avions pour transporter, dans la nuit de jeudi à vendredi, quelque 4.800 supporters vers le Caire pour encourager les Verts. Neuf avions de transport militaire seront également mis à la disposition des supporters algériens en prévision du déplacement au Caire pour soutenir l'équipe nationale de football en finale de la CAN-2019, vendredi face au Sénégal L’équipe nationale s’est qualifiée pour la finale, en dominant le Nigeria (2-1), alors que le Sénégal a éliminé la Tunisie (1-0, a.p). Les deux équipes se sont déjà affrontées en phase de poules, dans un match soldé par une victoire des  Verts (1-0). APS


CAN-2019 : M. Bensalah reçu par le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi

Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a été reçu, jeudi au palais présidentiel au Caire (Egypte), par le président de la République arabe d'Egypte, Abdel Fattah al-Sissi, à l'occasion de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN-2019) de football, mettant aux prises la sélection algérienne de football à son homologue sénégalaise, vendredi au stade international du Caire (20h00 heure algérienne). Lors de cette rencontre qui s'est déroulée en présence du ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukri et son homologue algérien, Sabri Boukadoum, ainsi que de l'ambassadeur d'Algérie en Egypte, Nadir Larbaoui, le président égyptien a félicité son homologue algérien pour la "belle" qualification de la sélection nationale à la finale de la CAN, abritée par l'Egypte depuis le 21 juin dernier. Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a exprimé "ses profonds remerciements et sa haute gratitude pour les efforts consentis par l'Egypte et l'ensemble de ses institutions, ainsi que pour les facilitations offertes et la grande coopération avec le public algérien, lors de cette CAN marquée par une très bonne organisation", selon un communiqué de la présidence de la République. Les deux parties ont exprimé leur grande satisfaction de la nature privilégiée et exceptionnelle des relations bilatérales, enracinées dans l'histoire de la lutte commune, a ajouté le communiqué. Plusieurs questions régionales et internationales d'intérêt commun ont été passées en revue, outre les moyens de promotion de la solidarité arabe pour faire face aux défis actuels. Pour rappel, le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah est arrivé, jeudi matin au Caire, pour assister à la finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2019). APS


Invité à la Radio, Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d’un dialogue sans les mesures d’apaisement

Figurant parmi les 13 personnalités proposées par le forum civil pour le changement en vue d’engager un dialogue avec le pouvoir pour une sortie de crise politique, M. Karim Younes explique  ce qui l’a poussé à répondre favorablement à cette initiative. Bien qu’« une médiation politique dans le contexte actuel est en effet hautement délicate », l’invité de la Radio signifie qu’on ne peut assister indifférent à la situation « dangereuse » que traverse le pays. S’exprimant ce matin à l’émission L’invité de la rédaction de la Radio Algérienne, l’ex-président de l’Assemblée nationale démissionnaire en 2004, relève qu’il « ne semble pas que les autorités du pays aient donné suffisamment d’importance à l’écoute des masses populaires ». Il insiste sur une transition générationnelle devant laquelle « nous n’avons plus de choix (...)Les jeunes d’aujourd’hui ont des revendications tout à fait légitimes d’une Algérie nouvelle, une génération qui a enfanté des femmes et des hommes de qualité ».


Affaires Haddad et Tahkout : Amar Ghoul placé sous mandat de dépôt

Ph.DR

L'ancien ministre des Transports, Amar Ghoul, a été placé sous mandat de dépôt, jeudi, après sa comparution devant le conseiller enquêteur près la Cour suprême à Alger, dans le cadre des enquêtes liées à des affaires de corruption, a-t-on appris auprès de cette Cour. Amar Ghoul est poursuivi dans le cadre des affaires liées aux hommes d'affaires Ali Haddad et Mahieddine Tahkout. Pour rappel, le parquet général près la Cour suprême avait engagé les procédures de poursuite judiciaire à l'encontre du membre du Conseil de la nation, Amar Ghoul suite au renoncement volontaire de son immunité parlementaire. APS


M. Bensalah quitte Alger à destination du Caire pour assister à la finale de la CAN 2019

Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, a quitté jeudi Alger à destination du Caire où il assistera à la finale de la 32ème édition de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) de football qui opposera vendredi l'équipe nationale algérienne à son homologue du Sénégal. M. Bensalah était accampagné par le ministre des Affaires étrangères Sabri Boukadoum. L'Algérie s'était qualifiée, dimanche, à la finale de la Coupe d'Afrique des Nations de football après sa victoire, en demi-finale, devant le Nigéria (2-1), alors que le Sénégal a battu la Tunisie (1-0) en prolongation. Suite à cette qualification, le chef de l'Etat a adressé un message de félicitations à l'équipe nationale et aux supporters, dans lequel il a réitéré l'engagement de l'Etat à poursuivre ses efforts et à réunir toutes les conditions appropriées pour que cette victoire soit couronnée d'autres succès sur les plans continental et international. APS


mercredi 17 juillet 2019

Crise politique : le Forum civil pour le changement propose une liste de personnalités pour mener la médiation et le dialogue

Le président du Forum civil pour la changement (FCPC), Abderrahmane Arar a dévoilé, mercredi à Alger, la liste des personnalités nationales, proposée par le Forum, pour mener la médiation et le dialogue, une fois «cautionnée par le peuple et les décideurs». S'exprimant lors d'une conférence de presse, M. Arar a précisé que «ce forum qui regroupe 70 associations au niveau national a proposé une liste de personnalités nationales pour mener la médiation et le dialogue, une fois cautionnée par le peuple algérien et le hirak en premier lieu, et les décideurs», soulignant que «cette liste regroupe des personnalités nationales, des anciens responsables, des militants des droits de l'Homme, des syndicalistes, des académiciens et des personnalités de la société civile». «Ces personnalités ont donné leur accord pour assumer ce rôle», a-t-il ajouté.         Il s'agit de la moudjahida Djamila Bouhired, de l'ancien ministre des Affaires étrangères et diplomate, Ahmed Taleb Ibrahimi, des deux anciens chefs de Gouvernement Mouloud Hamrouche et Mokdad Sifi, outre l'ancien président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Karim Younes. Parmi les personnalités proposées figurent également: l'avocat Mustapha Bouchachi, la constitutionnaliste Fatiha Benabaou, les enseignants universitaires Nacer Djabi et Smail Lalmas, le syndicaliste Ilyes Merabet, la militante associative Nafissa Hireche, la militante des droits de l'Homme Aicha Zinai et Islam Benaya. Concernant les normes et critères adoptés pour le choix de ces personnalités, M. Arar a cité, entre autres, «la crédibilité, la neutralité, la rupture avec l'ancien régime et l'appartenance au hirak», ajoutant qu'«elles ne doivent avoir aucune ambition politique». Dans le même sillage, il a expliqué que «la proposition de cette liste a pour objectif d'instaurer un climat de confiance et de sérénité, en vue d'œuvrer à trouver des solutions pour la sortie de crise que vit le pays». APS