samedi 19 août 2017

Attentats de Barcelone : les trois blessés algériens quittent l'hôpital

Les trois ressortissants algériens blessés jeudi dans l'attentat terroriste de Barcelone (Espagne) ont quitté vendredi après-midi l'hôpital où ils étaient sous observation médicale, a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Chérif dans une déclaration à l'APS, précisant que le dispositif de crise mis en place au ministère a été levé. "Les trois ressortissants algériens blessés hier (jeudi) dans l'attentat terroriste de Barcelone, ont quitté cet après-midi l'hôpital où ils étaient sous observation médicale. Ils ont reçu aujourd'hui la visite de Mme l'Ambassadeur d'Algérie au Royaume d'Espagne et de notre Consule Générale à Barcelone à qui ils ont fait part de leur décision de prolonger leur séjour en Espagne", a indiqué M. Benali Cherif. "Mme l'Ambassadeur d'Algérie au Royaume d'Espagne a remercié, au nom du Gouvernement algérien, les autorités espagnoles pour la diligence et la qualité de la prise en charge dont ont bénéficié nos citoyens touchés par ce drame", a-t-il ajouté. "Le dispositif de crise mis en place par le ministre des Affaires Etrangères, M. Abdelkader Messahel immédiatement après l'annonce de l'attentat a été levé", a conclu le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.


vendredi 18 août 2017

Attentat de Barcelone : le Président Bouteflika condamne un "acte ignoble" et "horrible" et appelle à une "mobilisation déterminée" pour l'éradication du terrorisme

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a condamné vendredi, dans un message de condoléances, adressé au président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, l'attentat terroriste  "ignoble" et "horrible" perpétré jeudi à Barcelone, ayant causé la perte de plusieurs vies humaines et des dizaines de blessés, dont des ressortissants algériens, appelant à une "mobilisation déterminée" de la communauté internationale pour l'éradication du terrorisme. "J'ai appris avec indignation l'horrible attentat terroriste perpétré à Barcelone, ayant causé la perte de plusieurs vies humaines et des dizaines de blessés dont des ressortissants algériens", a écrit le Président Bouteflika dans son message, ajoutant que "cet acte ignoble est une négation de la sacralité de la vie humaine et une vaine tentative d'atteinte aux valeurs fondamentales de liberté et de tolérance". "Tout en condamnant ce crime dans les termes les plus sévères, je vous présente, Monsieur le Président, à vous même ainsi qu'à votre peuple et aux familles des victimes, au nom du peuple et du gouvernement algériens et en mon nom personnel, nos sincères condoléances", a souligné le président de la République. "En cette douloureuse circonstances, l'Algérie assure le Royaume d'Espagne ami de sa solidarité contre la barbarie terroriste qui n'épargne aucune nation ni aucune communauté à travers le monde. Elle renouvelle son appel à une mobilisation déterminée de la communauté internationale, sous l'égide des Nations unies, pour l'éradication du terrorisme et pour le renforcement du dialogue entre les peuples et les civilisations", a conclu le chef de l'Etat.


Batna : des pluies torrentielles inondent les maisons

Les pluies torrentielles qui se sont abattues jeudi soir sur plusieurs régions de la wilaya de  Batna ont inondé des dizaines de maisons et d’autres structures dans la localité de Chemora, où les éléments de la protection civile ont procédé à une opération de drainage des eaux, a indiqué vendredi à l’APS le chargé de l’information auprès de ce corps constitué, Zouhir Nekaa. La même source a indiqué que la crue de Oued Chemora et des ses affluents, dont Oued Kouachia, a été derrière l’inondation des dizaines d’habitations au quartier Kariet El Louz et les rez-de-chaussée des immeubles des cités de 80 et 100 logements, ainsi que les sièges de plusieurs instances administratives dont ceux de la protection civile et du centre de formation professionnelle de la ville. "Tous les moyens matériels et humains ont été mobilisés pour les opérations de drainage des eaux entamées dans la nuit de jeudi et qui se poursuivent ce vendredi", a affirmé M. Nekaa. Les pluies ont également engendré la fermeture de la route nationale (RN) 3, au niveau du tronçon reliant Ain Yagout, dans la wilaya de Batna, à  Ain M’lila, dans la wilaya d’Oum El Bouaghi, a-t-il noté, soulignant que les unités de la protection civile sont intervenues pour assister les usagers de la route et évacuer les flaques d’eau et la boue qui se sont constituées sur ce tronçon avant sa réouverture à la circulation. 


Attentat terroriste de Barcelone : trois ressortissants algériens parmi les blessés

Trois ressortissants algériens, en voyage en   Espagne, figurent parmi les blessés de l'attentat terroriste perpétré jeudi   après-midi à Barcelone, a indiqué vendredi le porte-parole du ministère des   Affaires étrangères, Abdelaziz Benali-Cherif. "Selon les informations communiquées par les autorités espagnoles   compétentes, trois ressortissants algériens, en voyage en Espagne, figurent   parmi les blessés de l'attentat terroriste perpétré dans l'après-midi du 17   août 2017 à Barcelone. Ils sont sous observation médicale, leur état de   santé est stable et devraient quitter l'hôpital incessamment", a précisé le   porte-parole du MAE dans une déclaration à l'APS, ajoutant que leurs   familles "ont été informées par les services du Consulat Général d'Algérie   à Barcelone".         "L'ambassadeur d'Algérie à Madrid, qui suit de près la situation, a   été instruite pour se rendre sans délai à leur chevet, pour coordonner   l'action des services consulaires sur place et pour suivre l'évolution de   la situation avec les autorités espagnoles compétentes", a affirmé M.   Benali-Cherif.

Attentat de Barcelone : 3 ressortissants algériens blessés, le MAE active la cellule de crise

Trois ressortissants algériens, en voyage en  Espagne, figurent parmi les blessés de l'attentat terroriste perpétré jeudi après-midi à Barcelone, a indiqué vendredi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali-Cherif. "Selon les informations communiquées par les autorités espagnoles compétentes, trois ressortissants algériens, en voyage en Espagne, figurent parmi les blessés de l’attentat terroriste perpétré dans l’après-midi du 17 août 2017 à Barcelone. Ils sont sous observation médicale, leur état de santé est stable et devraient quitter l’hôpital incessamment", a précisé le porte-parole du MAE dans une déclaration à l'APS, ajoutant que leurs familles "ont été informées par les services du Consulat Général d’Algérie à Barcelone". "L'ambassadeur d’Algérie à Madrid, qui suit de près la situation, a été instruite pour se rendre sans délai à leur chevet, pour coordonner l'action des services consulaires sur place et pour suivre l’évolution de la situation avec les autorités espagnoles compétentes", a affirmé M. Benali-Cherif. La cellule de crise du ministère des Affaires étrangères a été "immédiatement activée", a indiqué M. Benali-Cherif. " La cellule de crise du ministère des Affaires étrangères a été immédiatement activée. Elle est en contact permanent avec les services de notre Consulat général à Barcelone qui suivent de près, en coordination étroite avec l'ambassade d’Algérie à Madrid et les autorités espagnoles compétentes, l’évolution de la situation suite à cet attentat", a-t-il affirmé. Il a précisé que le numéro de contact de la cellule de crise est le: 021.50.45.00       


Biskra : cinq morts dans un accident

Un terrible accident de la route, impliquant un autobus reliant Hassi Messaoud à Annaba et un camion roulant en sens inverse en direction de Oued Souf, a causé, hier matin, sur la RN3 à Chegga dans la commune d’Oumache, à environ 55 km au sud de Biskra, la mort de cinq personnes et des blessures plus ou moins graves à 49 autres de différents âges, indique un communiqué de la Protection civile de Biskra, dont les agents sont intervenus pour secourir les victimes transportées vers le centre de soins d’Ourlel et l’hôpital Bachir Bennacer du chef-lieu de la wilaya, où des équipes médicales se sont démenées toute la nuit pour prendre en charge les blessés et leurs familles. On dénombre parmi les victimes décédées 2 adultes de 24 et 50 ans et des enfants de 9, 12 et 15 ans. Selon les premiers éléments de l’enquête, le véhicule de transport en commun à son bord, entre autres, des équipes de cadets de football s’est renversé sur le bas-côté de la route après avoir été percuté sur son montant gauche par le poids lourd, lequel est lui aussi sorti de la route, a-t-on appris sur place. «Immédiatement alertés, nous avons dépêché sur les lieux 15 ambulances, 4 camions anti-incendie et 2 voitures de liaison. Ce dramatique accident nocturne est l’occasion pour nous de rappeler à tous les utilisateurs de la route de scrupuleusement respecter le code de la route et de ne pas dépasser les vitesses autorisées. Malgré tous les avertissements et les campagnes de sensibilisation et d’information afin de réduire les accidents, les routes de Biskra continuent d’être le théâtre d’accidents mortels», a précisé le lieutenant colonel Omar Slatnia, chef du service de la prévention à la direction de la Protection civile. Territorialement compétents, les agents de la gendarmerie de la brigade de la daïra d’Ourlel sont aussi intervenus pour sécuriser les lieux, réguler le flux des dizaines de véhicules empruntant la RN3 pour remonter vers le nord ou gagner les immensités sahariennes du pays et ouvrir une enquête afin de déterminer les causes et les circonstances de cet accident aux lourdes conséquences. «Nous avons dû ouvrir des pistes d’évitement du lieu de cet accident à droite et à gauche afin de permettre aux utilisateurs de la RN3 de poursuivre leur chemin sans encombre et aux équipes d’investigation techniques de la Gendarmerie nationale de faire leur travail», a souligné le commandant Ahmed Harichene, chef de la brigade de la gendarmerie d’Ourlel, rencontré sur les lieux du drame, où des familles éplorées sont venus ramassées les affaires de leurs enfants et proches, victimes de cet accident. A noter que ce tronçon de la RN3 est devenu un axe routier mortel du fait des nombreux accidents s’y produisant annuellement. A quand le lancement des travaux de son dédoublement lequel, selon les spécialistes, diminuerait les accidents de 80% au moins ?