dimanche 22 juillet 2018

L'Algérie condamne l'adoption de la loi discriminatoire sur "l'Etat-nation juif" par la Knesset israélienne

L'Algérie a condamné samedi l'adoption par la Knesset israélienne de la loi discriminatoire sur "l'Etat-nation juif", qui consacre les orientations racistes et discriminatoires de l'occupant israélien, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.  "L'Algérie condamne la persistance d'Israël dans son déni des droits historiques et légitimes du peuple palestinien illustré récemment par l"adoption par la Knesset de la loi l'Etat-nation juif consacrant les orientations racistes et discriminatoires de l'occupant israélien", lit-on dans le texte du communiqué. "Cette dangereuse démarche de la Knesset, qui constitue une nouvelle tentative pour bafouer le droit inéluctable du peuple palestinien à l'établissement d'un Etat palestinien, va compliquer la situation sécuritaire dans la région et saper les efforts de la communauté internationale pour relancer le processus de paix assurant une solution  générale, durable et juste de la question palestinienne", ajoute le communiqué. Tenant compte de ces développements dangereux, l'"Algérie demande au Conseil de sécurité et interpelle la communauté internationale à  contrer  cette loi qui foule du pied les principes du droit international et les résolutions onusiennes relatives au dossier palestinien", a poursuivi le ministère algérien des Affaires étrangères", souligne-t-on dans le même texte.  "L'Algérie réitère son soutien inconditionnel au droit des Palestiniens, notamment celui d'édifier son Etat indépendant avec comme capitale Al Qods", conclut le communiqué.                    


JAJ-2018 (4e j) : 27 médailles nouvelles médailles pour l'Algérie

L'Algérie a récolté 27 nouvelles médailles, dont  8 en or, lors de la 4e journée des Jeux africains de la Jeunesse (JAJ-2018) qui se déroulent du 18 au 28 juillet courant. Les deux premières médailles d'or de la journée ont été remportées par l'aviron, où la sélection ''féminine'' a brillé dans les épreuves du skiff et du double-scull, disputées au barrage de Boukerdane (Tipasa). Ces breloques en métal précieux ont été l'úuvre de Benchadli Nihed (en skiff) et du tandem Racha Manceri et Amira Sabouh (en double-scull), validant par la même occasion leurs billets pour les prochains Jeux  Olympiques de la Jeunesse (JOJ-2018), prévus du 6 au 18 octobre à Buenos-Aires (Argentine). La moisson algérienne en aviron a été bonifiée par une médaille de bronze, œuvre du tandem Mustapha Aymen et Mustapha Meziane chez les garçons, mais qui ne leur permet pas de se qualifier au rendez-vous argentin.  Néanmoins, les différentes sélections algériennes engagées dans cette 3e édition des JAJ ont continué à rafler des médailles, à commencer par la gymnastique (artistique et Aérobic), ayant remporté dix breloques à elle seule (2 or, 3 argent et 5 bronze), et rien que pendant la troisième journée des épreuves, qui se déroulent à la Coupole du Complexe Olympique Mohamed-Boudiaf (Alger).  Six de ces médailles (1 or, 1 argent et 4 bronze) ont été remportées par la sélection algérienne (garçons et filles) de gymnastique artistique, qui fut largement dominé par les Egyptiens, ayant raflé 16 médailles (7or, 5 argent et 4 bronze). La médaille d'or algérienne en gymnastique artistique a été l'œuvre de Sofia Nair aux épreuves de la poutre, devançant ainsi les deux Egyptiennes, Abou El Hacen Jana et Melige Salma.


samedi 21 juillet 2018

JAJ 2018 - Haltérophilie : Hind Teurki rafle trois médailles d'argent

Hind Teurki s’est offerte trois médailles d’argent aux Jeux africains de la jeunesse (JAJ 2018), ce samedi à la salle OMS de Bordj El Kiffan, à l’occasion de la 3e journée des épreuves de l’haltérophilie. Teurki est véritablement une fille en argent. La « Silver Girl » algérienne est montée trois fois sur le podium pour se voir décerner trois médailles en métal blanc. Concourant dans la catégorie des +63kg, Teurki a soulevé 60kg à l'arraché, 75kg à l'épaulé jeté, totalisant ainsi 135kg. Toutefois, Teurki n’a pas réussi à faire aussi bien que l’égyptienne Rania Azat (92kg, 112kg, 204kg), alors que la 3e place est revenue à la Seychelloise Rose Chakira Mary (55kg, 70kg, 125kg). "Je suis heureuse après ces trois médailles. C'était mon objectif de départ (l'argent), car l'Egyptienne Azat était la mieux indiquée pour les titres. Ces résultats m'encouragent à continuer le travail sous la houlette du staff technique pour m'améliorer davantage", a déclaré Teurki à l’APS. Après trois jours de compétition, la participation algérienne chez la junte féminine prend fin avec une petite cagnotte de 9 médailles (6 argent, 3 bronze). Les autres médaillées algériennes sont : Sabri Nour El Houda (3 argent) et Nihad Belounis (3 bronze). Les épreuves d'haltérophilie se poursuit ce dimanche avec l'entrée en lice des deux derniers athlètes algériens, à savoir, Ahmed Chekhchoukh (69kg) et Farid Saadi (+85kg). Ces derniers tenteront de faire aussi bien que leur camarade, Mohamed Romaili qui a remporté trois médailles (1 argent et 2 bronze), jeudi dernier.      Mohamed Kermia


JAJ 2018 - Tir à l'arc : une médaille d’argent sauve la face

La sélection nationale de tir à l'arc est parvenue à sauver les meubles dans ces Jeux africains de la jeunesse (JAJ 2018) en remportant la médaille d’argent, par équipes, ce samedi à la Prise d'eau de Bourouba. Décevants depuis le début de la compétition, les archers algériens ont pu limiter les dégâts en remportant la médaille d’argent par équipes, à l’occasion de la 3e et dernière journée des épreuves du tir à l'arc. Les Algériens ont été dominés en finale par l’Egypte (6-2), tandis que la médaille de bronze a été attribuée à l'Afrique du Sud aux dépens du Maroc (6-0).     Chez les dames, les Algériennes se sont contentées de la 4e place. En dépit de cette maigre moisson, l’entraineur national, Abdelhafid Belkhodja, s’est dit satisfait de la prestation de ses protégés. « Au vu des conditions que je qualifie de nulles dans lesquelles nous avons préparé cette échéance, je suis entièrement satisfait de cette médaille d'argent. Nous avons réalisé vendredi une grosse performance en éliminant l'Afrique du Sud, championne d'Afrique », a-t-il déclaré à l’issue des épreuves. En revanche, Belkhodja n’a pas raté l’occasion pour tirer la sonnette d’alarme et dénoncer la vétusté des outils de compétition mis à la disposition de ses athlètes. « Nous devons avoir plus de moyens pour pouvoir viser plus haut. On ne peut pas prétendre aller aux JOJ avec un arc collé avec de la super glue. Nous devons avoir le minimum d'outils à l'instar de tous les pays. Comme les arcs sont considérés comme des armes, il faut toute une procédure pour pouvoir les importer. Je ne peux pas espérer une qualification aux JOJ dans de telles conditions", a pesté le patron de l’EN. Conséquence de cette petite prestation, l’Algérie sera absente des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ 2018), prévus du 6 au 18 octobre prochain à Buenos Aires (Argentine). Pour sa part, le continent noir sera représenté par deux archers égyptiens (1 garçon et 1 fille), un Sud-Africain et une Namibienne.   Mohamed Kermia


Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Said Bouhadja appelle l'ONU à assumer ses responsabilités historiques envers le peuple palestinien

Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), Said Bouhadja, a appelé samedi au Caire (Egypte) l'Organisation des nations unies (ONU) à assumer ses responsabilités historiques et légales pour protéger le peuple palestinien sans défense de la barbarie de l'armée israélienne. "Le terrible massacre commis par l'occupant israélien contre des manifestants palestiniens sans défense qui militent dans la bande de Gaza pour leur droit au retour dans leur pays et terre fait preuve encore une fois de la barbarie israélienne et la poursuite par l'occupant des pratiques d'agression contre les civiles palestiniens en faisant fi à la communauté internationale et au processus de paix", a déclaré M. Bouhadja dans une allocution lors d'une réunion d'urgence de la 28e session extraordinaire de l'Union parlementaire arabe (UPA) consacrée au débat de la souffrance du peuple palestinien à Gaza et de tous les territoires palestiniens occupés. Il a appelé, à ce propos, les Nations Unies à "assumer ses responsabilités historiques et légales pour la protection du peuple palestinien d'une entité qui utilise le terrorisme d'Etat et recourt à toutes formes de génocide et de crimes contre l'humanité d'autant qu'elle menace la vie, la dignité et l'identité du citoyen palestinien". Le président de l'APN a réaffirmé l'importance de renforcer et d'ancrer "la dimension populaire" dans le processus de l'action commune arabe et d'élaborer une vision unifiée devant représenter les positions et aspirations des peuples envers les grandes questions à leur tête celle palestinienne qui est centrale et essentielle pour la nation arabe et tous les peuples épris de liberté.   Le même responsable a appelé les représentants des pays arabes à exprimer "verbalement et avec des actions", leur solidarité totale avec le peuple palestinien, ainsi que leur soutien et leur contribution à l'édification de ses capacités et l'unité de ses rangs afin qu'il puisse poursuivre son combat légitime. Il a souligné par ailleurs la nécessité pour les parlementaires, que ce soit dans un cadre bilatérale ou multilatérale de multiplier les efforts politiques et les actions de solidarité avec la Palestine et pour protéger le peuple palestinien de la barbarie israélienne afin qu'il puisse établir son Etat souverain. Il a appelé par ailleurs les palestiniens à la nécessité d'unir leurs rangs, de mettre de côté leurs divergences, et à poursuivre la lutte jusqu'à l'établissement d'un Etat palestinien indépendant, insistant sur le fait que la question palestinienne "demeure toujours une cause centrale et figure parmi les principales priorités. A cette occasion M. Bouhadja a rappelé ce que représente la question palestinienne pour le peuple algérien, qui est fidèle à ces convictions concernant la liberté et son soutien aux questions justes à travers le monde, soulignant que la Palestine restera sa question centrale, avec une unanimité auprès de toutes les catégories de la société civile algérienne et auprès de toute la classe politique. Il a mis l'accent par ailleurs sur la position de l'Algérie constante et sa solidarité avec les frères palestiniens en faveur de l'établissement d'un Etat palestinien avec Al-Qods, comme capitale, afin de contribuer au renforcement de la sécurité et de la paix dans le monde. APS


JAJ 2018 – Gymnastique : l’Algérie termine à la 2e place avec 20 médailles

L’Algérie, pays hôte des Jeux africains de la jeunesse (JAJ 2018), a terminé à la 2e place du classement général en gymnastique (artistique et Aérobic), avec un total de 20 médailles (5 or, 7 argent et 8 bronze), ce samedi à la Coupole du Complexe olympique Mohamed Boudiaf (Alger). Les gymnastes algériens bouclent leur participation dans cette 3e édition des JAJ avec une méritoire 2e place. Les camarades de Sofia Nair, première aux épreuves de la poutre, ont récolté 20 médailles : 13 en gymnastique artistique (3or, 3 argent et 7 bronze) et sept en Aérobic (2 or, 4 argent et 1 bronze). Les Algériens ont pu finir sur la seconde marche du podium grâce aux 10 breloques (2 or, 3 argent et 5 bronze) glanées ce samedi, dernière journée des épreuves de la discipline. Concernant la première place, elle est revenue à l’Egypte qui a survolé la compétition, en totalisant pas moins de 28 médailles (10 or, 11 argent et 7 bronze).