lundi 22 mai 2017

SNTF : aménagement horaire des trains de grandes lignes durant le Ramadhan

La Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) a indiqué lundi qu'un aménagement horaire avait été programmé pour les trains de voyageurs des grandes lignes durant le mois de Ramadhan. Concernant les grandes lignes Ouest, dont les horaires de Ramadhan sont applicables à partir du 27 mai, le programme de la ligne Alger-Oran prévoit deux (2) départs par jour: à 8h (arrivée à Oran à 13h) et à 12h30 (arrivée à 17h39), a précisé la SNTF dans un communiqué. Pour la ligne Oran-Alger, deux départs sont également programmés quotidiennement: à 8h (arrivée à la gare Agha à 12h56) et à 12h30 (arrivée à 17h44). Pour la ligne Oran-Bechar, un (1) départ est prévu à partir d'Oran à 23h30 (arrivée à Bechar à 8h46) et un autre depuis Béchar à 23h (arrivée à Oran à 7h48). Quant aux grandes lignes Est, dont les horaires de Ramadhan entreront en vigueur le 29 mai en raison des travaux des tunnels entre Thenia et Beni Amrane (Boumerdes) programmés du 20 au 29 mai, la SNTF précise que la liaison Alger-Constantine sera assurée par un train à 7h25 (arrivée à Constantine à 14h30) tandis que le départ depuis Constantine est programmé à 6h40 (arrivée à Alger à 13h15). Pour la ligne Alger-Annaba, un départ est prévu à partir d’Alger à 21h30 (arrivée à Annaba à 7h28), tandis que le départ depuis Annaba est programmé à 21h30 (arrivée à Alger à 7h36). La SNTF souligne que pour les services de banlieue et régionaux, un aménagement des horaires a aussi été opéré, en précisant que tous les programmes de circulation sont affichés au niveau des gares SNTF et disponibles sur son site web: www.sntf.dz.  


Jeux de la solidarité islamique 2017: l’Algérie termine à la 6e place avec 40 médailles

L’Algérie a terminé à la 6ème place avec 40  médailles (7 or, 12 argent et 21 bronze), au classement général des 4es  Jeux de la solidarité islamique à Bakou (Azerbaïdjan) dont la cérémonie de  clôture aura lieu lundi après dix jours de compétition. La première place est revenue à l’Azerbaïdjan, pays hôte, avec 192  médailles (75 or, 50 argent et 36 bronze), devant la Turquie avec 161  médailles (70 or, 65 argent et 57 bronze). Le podium est complété par  l’Iran avec 97 médailles (38 or, 26 argent et 33 bronze). Les 40 médailles algériennes ont été décrochées grâce à la natation (5 or,  2 argent et 3 bronze), au judo (1 or, 4 argent 6 bronze), au judo visuel (1  bronze), à la boxe (une bronze), à l'athlétisme (1 or, 2 argent, 3 bronze),  à la lutte (3 bronze), au karaté-do (1 argent et 2 bronze), à la  gymnastique (3 argent), au volley-ball (1 bronze) et au football (1  bronze). "C’est une participation très honorable pour l’Algérie qui termine la  compétition à la sixième place, améliorant ainsi sa moisson par rapport aux  deux précédentes éditions", a déclaré à l’APS, Nouria Benida-Merrah, la  chef de mission à Bakou. Pour la championne olympique-2000 du 1500 m, la natation a permis à  l’Algérie d’occuper les premières places au classement général grâce à  l’excellente performance de Souad-Nefissa Cherouati et d'Oussama Sahnoune  qui ont remporté, à eux seuls, cinq médailles d’or. "Je salue la performance des nageurs qui ont honoré l’Algérie à plus d’un  titre, alors que l’athlétisme, avec une seule médaille d’or, aurait pu  terminer la compétition avec une moisson plus importante. L’athlétisme a  participé avec des jeunes âgés de 21 à 24 ans", a-t-elle dit. Aux précédents Jeux de la solidarité islamique de Palembang-2013 en  Indonésie, l’Algérie n’avait remporté que 19 médailles (5 or, 6 argent et 8  bronze), terminant la compétition à la 9e place, mais avec une délégation  composée de 77 athlètes. Lors de la première édition qui s’est déroulée en Arabie Saoudite en 2005,  l`Algérie avait participé avec 130 athlètes dans 12 disciplines, récoltant  26 médailles (3 or, 10 argent et 13 bronze). Plus de 3500 athlètes de 54 pays ont pris part au rendez-vous sportif de  Bakou. L’Algérie a été représentée par 118 athlètes de 14 disciplines. Les Jeux de la solidarité islamique sont un événement sportif  multinational organisé par la Fédération sportive pour la solidarité  islamique sous l'égide de l'Organisation de la coopération islamique. Les médaillés algériens à Bakou : Les sportifs algériens médaillés lors des 4es  Jeux de la solidarité islamique (12-22 mai) qui prendront officiellement  fin lundi avec la cérémonie de clôture prévue à l’Olympic Stadium de Bakou  (Azerbaïdjan). --Natation (10) : Souad Cherouati (800m libre) or Souad Cherouati (1500m libre) or Souad Cherouati (400 libre) or Oussama Sahnoune (50m libre) or Ousama Sahnoune (100 libre) or Ardjoune Abdellah (200m dos) argent Amel Melih (50 libre) argent Amel Melih (50m dos) bronze Amel Melih (100m dos) bronze Chouchar Ramzi (200m 4 nages) bronze --Judo (11) : Tariket Ratiba (-57 kg) or Houd Zourdani (-66 kg) argent Abderahmane Benamadi (-90 kg) argent Nadjib Temmar (+100 kg) argent Moussa Meriem (-52 kg) bronze Oussama Djeddi (-73) bronze Amina Belkadi (-63 kg) bronze Lyes Bouyakoub (-100 kg) bronze Kaouthar Ouallal (-78 kg) bronze Sonia Asselah (+78 kg) bronze Par équipes (messieurs) argent --Athlétisme (6) : Tahani Belabiod Romaissa (longueur) or Amina Bettiche (3000 m steeple) argent Yousra Arrar (hauteur) argent Mohamed Amine Belferar (800m) bronze Amina Bettiche (1500 m) bronze Hicham Khalil Cherabi (perche) bronze --Karaté-do (3) : Abdelatif Benkhaled (-67 kg) argent Attif Imen (+68 kg) bronze Imen Taleb (-50 kg) bronze --Gymnastique (3) : Hillel Metidi (barres parallèles) argent Maoudj Anis (épreuves au sol) argent Mohamed Bourguieg Abdeldjalil (cheval dÆarçons) argent --Lutte (3) : Adem Boudjemline (85 kg gréco-romaine) bronze Sid Azara Bachir (80 kg gréco-romaine) bronze Yahiaoui Chaima (48 kg) bronze --Boxe (1) : Oussama Mordjane (52 kg) bronze --Football (1) : Sélection nationale des U-23  bronze --Volley-ball (1): Sélection nationale masculine bronze --Handisport, judo visuel (1) Youcef Redjai (-73 kg) bronze.    


Algérie Poste : des cartes «Edahabia» à double fonctions en vigueur à partir de juin prochain

«Algérie Poste met à la disposition de ses clients une carte «Edahabia» qui offre la double fonction de retrait d’argent  et de paiement électronique », a annoncé lundi  le DG M. Abdenasser Sayeh sur les ondes de la Radio nationale. « Deux millions de cartes ont été déjà remises », révèle-t-il. L’entrée en vigueur de ces cartes est prévue pour juin prochain, assure-t-il, prévenant au passage que les anciennes cartes de retrait ne sont plus d’usage à partir de cette date. M. Sayeh invite, à l’occasion, tout détenteur de compte CCP de faire la demande via le site internet d’Algérie Poste (www.poste.dz) pour l’obtention de la «Edahabia». Citant les avantages clients qu’offre cette nouvelle carte, l’invité de la Chaine 1 a indiqué que les détenteurs peuvent retirer l’argent plusieurs fois par jour dans la limite d’une somme n’excédant pas les 50.000 DA. S’agissant des liquidités au niveau des distributeurs automatiques, souvent en manque d’argent, M. Sayeh précise qu’un service de suivi à distance pour la détection des pannes a été mis en place permettant de donner l’alerte systématiquement aux receveurs concernés pour amorcer la réparation nécessaire in situ. Dans le même sillage, l’invité de la Chaine 1 avancera qu’entre 2015-2016, pas moins de 700 distributeurs sur les 1200 étaient tombés en panne. Un chiffre revu à la baisse, dit-il, et avoisine actuellement les 200 appareils seulement en panne. « C’est surtout des appareils anciens acquis, vers 2004-2005, période de lancement de cette technologie», a-t-il justifié en rappelant qu’Algérie Poste a récemment acquis quelque 600 nouveaux appareils pour combler un déficit criard.   M. Sayeh reconnait, néanmoins, qu’en face de la démographie galopante et mouvante, le réseau de 7000 bureaux de poste reste insuffisant pour changer le paysage de paiement et de transfert d’argent avec les capacités de couverture réelle qui est de 10600 habitants/bureau. Pour rappel, l’Algérie Poste a dépassé 20 millions de comptes Ccp.        


Examens de fin d’année: tout est fin prêt, affirme la ministre de l’Education

«Tout est fin prêt pour la tenue des examens de fin de cycles» assure, lundi, la ministre de l’éducation nationale, Mme Nouria Benghabrit  affirmant que «toutes les dispositions pédagogiques et sécuritaires ont été mises en place pour garantir le meilleur déroulement de ces épreuves». Plus précise, Mme Benghabrit qui s’exprimait lors du Forum de la Radio Algérienne, a affirmé, entres autres, que des bus scolaires seront mobilisés pour assurer le déplacement des candidats afin d’éviter les retards. Elle a fait également savoir que des instructions fermes ont été données aux responsables des wilayas du sud pour équiper toutes les salles d’examen de climatisation afin d’assurer le confort aux élèves.      Mme Benghabrit s’est montrée confiante quant à la réussite de ces rendez-vous éducatifs. A deux jours  de la tenue de l’examen de fin du cycle primaire, la ministre a rappelé les mesures prises par son département pour empêcher toute tentative de fraude, invitant, à l’occasion, les parents à s’impliquer dans la sensibilisation de leurs enfants sur l’immoralité de ces pratiques et de leur impact sur leurs avenirs.      Une rencontre en juin pour la révision du règlement intérieur    Revenant sur les revendications socioprofessionnelles du personnel de son secteur, Mme Benghabrit a annoncé la tenue d’une rencontre, le mois de juin prochain, avec les partenaires sociaux. Cette réunion aura pour objet, précise-t-elle, d’engager le chantier de la révision du Règlement intérieur des établissements scolaires qui date des années 90 et qui «n’est plus en adéquation avec les besoins de l’école Algérienne». Il s’agit, entre autre, de revoir les conditions de promotion aux postes de directeurs. Désormais, l’expérience exigée pour postuler à ce poste sera seulement de 3 ans. En prévision de la prochaine rentrée scolaire et pour éviter le récurrent problème de manque d’enseignants, l’invitée de la Radio Algérienne a affirmé que 3000 enseignants nouvellement recrutés ont accepté d’exercer leurs métiers hors de leurs wilayas de résidence.    


Algérie Poste : des cartes «Edahabia» à double fonctions en vigueur à partir de juin prochain

«Algérie Poste met à la disposition de ses clients une carte «Edahabia» qui offre la double fonction de retrait d’argent  et de paiement électronique », a annoncé lundi  le DG M. Abdenasser Sayeh sur les ondes de la Radio nationale. « Deux millions de cartes ont été déjà remises », révèle-t-il. L’entrée en vigueur de ces cartes est prévue pour juin prochain, assure-t-il, prévenant au passage que les anciennes cartes de retrait ne sont plus d’usage à partir de cette date. M. Sayeh invite, à l’occasion, tout détenteur de compte CCP de faire la demande via le site internet d’Algérie Poste (www.poste.dz) pour l’obtention de la «Edahabia». Citant les avantages clients qu’offre cette nouvelle carte, l’invité de la Chaine 1 a indiqué que les détenteurs peuvent retirer l’argent plusieurs fois par jour dans la limite d’une somme n’excédant pas les 50.000 DA. S’agissant des liquidités au niveau des distributeurs automatiques, souvent en manque d’argent, M. Sayeh précise qu’un service de suivi à distance pour la détection des pannes a été mis en place permettant de donner l’alerte systématiquement aux receveurs concernés pour amorcer la réparation nécessaire in situ. Dans le même sillage, l’invité de la Chaine 1 avancera qu’entre 2015-2016, pas moins de 700 distributeurs sur les 1200 étaient tombés en panne. Un chiffre revu à la baisse, dit-il, et avoisine actuellement les 200 appareils seulement en panne. « C’est surtout des appareils anciens acquis, vers 2004-2005, période de lancement de cette technologie», a-t-il justifié en rappelant qu’Algérie Poste a récemment acquis quelque 600 nouveaux appareils pour combler un déficit criard.   M. Sayeh reconnait, néanmoins, qu’en face de la démographie galopante et mouvante, le réseau de 7000 bureaux de poste reste insuffisant pour changer le paysage de paiement et de transfert d’argent avec les capacités de couverture réelle qui est de 10600 habitants/bureau. Pour rappel, l’Algérie Poste a dépassé 20 millions de comptes Ccp.        


LafargeHolcim à Mascara : Dépistage des pathologies chroniques

L’usine Lafarge ciment Oggaz (LCO), située à 60 km de Mascara, du groupe franco-suisse LafargeHolcim, leader mondial des matériaux de construction, organise durant deux semaines des campagnes de sensibilisation autour de la santé et de la sécurité au profit de ses employés, sous-traitants et les populations de la localité avoisinante Ahl Ouanane.   Selon un communiqué de la direction des affaires publiques et de la communication de LafargeHolcim Algérieadressé à notre rédaction, ce lundi 22 mai, deux campagnes de dépistage des pathologies chroniques à savoir l’hypertension artérielle (HTA), diabète et prostate au profit de la population du village AhlOuanane, relevant de la commune d’Oggaz  et l’ensemble des employés de la cimenterie et autres sous-traitants ont eu lieu ces derniers jours. «Plus de 150 personnes, tout âge confondu, ont pu bénéficier de ces deux campagnes grâce au personnel médical et de la cimenterie d’Oggaz», a tenu à préciser le rédacteur du communiqué. Des professionnels de la santé du secteur public dont un médecin du centre sanitaire du village AhlOuanane et autres paramédicaux de l’Établissement public hospitaliers (EPH) de Sig ont également pris part à cet évènement visant à atteindre l’objectif de zéro accident chez les collaborateurs et autres sous-traitant de LafargeHolcim  mené, cette année sous le thème «Stop aux imprudence.» Aucune information sur les résultats des deux campagnes de dépistage n’a été mentionnée dans le communiqué de la direction de LafargeHolcim Algérie !